Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Paris | Verbalisé pour avoir servi du vin à emporter, il ferme définitivement

Un restaurateur parisien a préféré fermer définitivement son établissement après avoir été verbalisé par la police. Son erreur : avoir servi des verres de vin à emporter à des clients en attendant une commande.

« Lorsque je me suis rendu au commissariat le lendemain, l’agent était désolé pour moi. Il m’a parlé d’une décision politique, qu’on leur avait demandé de resserrer la vis ». Quentin Devos gère la brasserie La Halte des Taxis à Paris 13e. Début février, alors que trois de ses clients attendent une commande, il leur sert un verre de vin à emporter pour les faire patienter. Une consommation que les clients vont alors déguster en dehors de l'établissement, près d'une table que le gérant avait placée là. 

« J’ai l’habitude de faire une déco sympa pour attirer l’œil et là, j’avais disposé des nounours, des gobelins autour d’une table pour faire comme s’ils prenaient un café en terrasse. Les clients se sont servis de cette table pour poser leurs verres », relate Quentin Devos, cité par le site d'information Actu.fr.

Des policiers le contrôlent alors. Résultat : 135 euros d'amende, et une fermeture administrative de 15 jours. En gérance depuis deux ans, Quentin Devos ne souhaite pas renouveler l’expérience alors que son contrat expire le 31 mars. « La crainte d’être face à un nouveau contrôle qui risquerait de mettre notre entreprise en difficulté, nous avons pris la décision de ne pas rouvrir La Halte des Taxis jusqu’au 31 mars inclus », a expliqué le gérant dans un post Facebook. 

Articles connexes