Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Guide Michelin | Qui sont les nouveaux étoilés du Michelin 2022 à Cognac

Ce mardi 22 mars, quarante-neuf chefs ont été célébré en décrochant de nouvelles étoiles Michelin. Parmi eux, deux ont reçu les trois macarons tandis que les prix continuent de se multiplier pour saluer les efforts des chefs dans le domaine de la formation et de l’environnement.

Les étoiles sont tombées. Ce mardi 22 mars, le Guide Michelin a organisé sa cérémonie de remise des précieux macarons. Et pour la première fois, elle s’est déroulée en dehors de Paris, à Cognac, plus précisément. Au total, 41 chefs ont rejoint le « club des une étoile », six ont obtenu leur deuxième macaron tandis que deux chefs ont eu la consécration ultime des trois étoiles. 

À lire aussi : Revivez minute par minute la cérémonie de remise des étoiles 

Deux consécrations ultimes

À 44 ans, Arnaud Donckele peut se targuer d’être passé de zéro à trois étoiles pour son restaurant Plénitude, à Paris. À noter que son établissement n’a vu le jour qu’en septembre 2021. C’est son deuxième restaurant multi-étoilé puisque celui de Saint-Tropez possède déjà trois macarons. Arnaud Donckele s'est formé à l'école de Gilles Goujon (L'Auberge du Vieux Puits) et Alain Ducasse (Plaza Athénée). 

Le deuxième restaurateur à recevoir la consécration ultime est Dimitri Droisneau qui officie à la Villa Madie à Cassis. Le chef en a d’ailleurs profité pour remercier Arnaud Donckele qui aurait pu, il y a neuf ans, acheter la maison célébrée aujourd’hui. Il a d’ailleurs expliqué, lors de son discours, que c’était grâce au chef de Plénitude qu’il a eu connaissance de la Villa Madie. 

Six chefs doublement étoilés 

S’il y a un chef qui avance à pas de géants, c’est bien Jérôme Schilling. Le chef alsacien a décroché sa deuxième étoile hier, après avoir obtenu la première en 2019. Autre chef à noter : Marcel Ravin. Ce dernier se voit octroyer une seconde étoile pour sa cuisine au restaurant Le Blue Bay (Monaco). Ce jeune chef martiniquais est arrivé sur le continent européen à l’âge de dix-sept ans et n’a depuis cessé de partager l'exploration de ses voyages culinaires. Il a d’ailleurs délivré un discours très poignant lors de sa consécration, remerciant sa famille, sa femme et ses enfants. 

Parmi les autres chefs recevant leur deuxième macaron, on peut citer David Bizet, de L'Oiseau Blanc (Le Peninsula), Bruno Verjus (Tables) ou encore Philippe Chronopoulos (Le Palais Royal), dont la cuisine grecque a été félicitée lors de la cérémonie du Guide Michelin.

41 nouveaux étoilés

41 restaurants rejoignent le club des « une étoile ». Jean Himbert récolte un macaron pour le Plaza Athénée. Stéphane Manigold, à la tête du groupe Éclore, reçoit trois premières étoiles pour trois de ses établissements (Contraste, Substance et Granite). Parmi les autres distingués, on peut noter L'Alternative de Gilles Goujon, Maison Nouvelle de Philippe Etchebest, Hélène Darroze à La Villa Lacoste, Une Table au Sud de Ludovic Turac, Le Jardin des Sens de Jacques et Laurent Pourcel.

Des prix pour récompenser les chefs

Au-delà des très attendues étoiles, le Guide Michelin a également remis de nombreux pris lors de cette cérémonie 2022. L’Étoile Verte récompense « les expériences gastronomiques durables ». Cette année, cinq établissement ont obtenu ce prix environnemental : omaine Riberach - La Coopérative (Bellesta), Toya (Faulquemont), La Table de la Butte (Plouider), La Table du Gourmet (Riquewihr), Les Belles Perdrix de Troplong Mondot (Saint-Émilion) et l’Auberge Sauvage (Servon).

Un nouveau prix a également été introduit, celui du Chef Mentor. Une distinction revenant à un chef qui aide les jeunes à s’insérer dans le monde de la gastronomie. Et ce chef n’est autre que Thierry Marx. En effet, ce dernier a été remercié pour son implication dans les différentes écoles de formation ainsi que pour les cours et les enseignements qu’il dispense chaque jour à la future génération. 

Le prix du Jeune Chef revient, quant à lui, à Victor Mercier, 31ans, du restaurant Fief, à Paris. Une belle soirée pour le cuisinier qui s’est également vu offrir une première étoile, ce mardi 22 mars. 

Jérémy Garnier, de la Marine (85), Adrien Salavert du restaurant Les Belles Perdrix de Troplong Mondot, à Saint-Émilion (33), Lilian Bonnefoi, du Louroc - Hôtel du Cap-Eden-Roc à Antibes (06) et enfin Maxime Frédéric du Cheval Blanc à Courchevelle (73) et Paris (75) se voient décorer du prix Passion Dessert, mettant en avant l’art de la pâtisserie. 

Chantal Wittmann, MOF maître d'hôtel, était chargée de remettre le prix Michelin Accueil et Service 2022. Il revient à deux femmes, Roxane Coulombeau de La Maison dans le Parc à Nancy (54) et Anne-Charlotte Pérou, du Manoir de la Régate à Nantes (44). 

Le Prix de la Sommellerie 2022 revient quant à lui à deux sommeliers : François Lhermitte du restaurant Julien Binz à Ammerschwihr (68) et à Cédric Bilien, du Moulin de Rosmadec, à Pont-Aven (29).

Voici la liste complète des lauréats de cette cérémonie du Guide Michelin 2022.

Nouveaux trois étoiles : 

  • La Villa Madie à Cassis (Dimitri Droisneau)
  • Plénitude - Cheval Blanc Paris (Arnaud Donckele)

Nouveaux deux étoiles :

  • Lalique - Bommes (33)
  • Duende - Nîmes (30)
  • Palais Royal Restaurant - Paris (1er)
  • Table - Bruno Verjus - Paris (12ème)
  • L'Oiseau Blanc - Paris (16ème)
  • Le Blue Bay - Monaco (98)

Nouveaux une étoile : 

  • Le Gavrinis, Baden (56)
  • Restaurant Hostellerie Cèdre & Spa, Beaune (21)
  • L'Alter-Native, Béziers (34)
  • La Rotonde - Hôtel du Palais, Biarritz (64)
  • La Table d'Asten, Binic (22)
  • Auberge du Vert Mont, Boeschepe (59)
  • La Bastide de Capelongue, Bonnieux (84)
  • Maison Nouvelle, Bordeaux (33)
  • L'Embrun, Brest (29)
  • Château de Beaulieu - Chistophe Dufossé, Busnes (62)
  • Le Favori - Les Sources de Cheverny, Cheverny (41)
  • Ekaitza, Ciboure (64)
  • Sylvestre Wahid - Les Grandes Alpes, Courchevel (73)
  • Origine, Dijon (21)
  • Le 1862 - Les Glycines, Les Eyzies-de-Tayac (24)
  • Le 1825 - La Table gastronomique, Gesté (49)
  • Le Kléber - La Maison Bonnet, Grane (26)
  • Sources, Lorient (56)
  • Une Table au Sud, Marseille (13)
  • Jardin des Sens, Montpellier (34)
  • La Dame de Pic - Le 1920, Megève (74)
  • La Maison dans le Parc, Nancy (54)
  • Hélène Darroze à Villa La Coste, Le Puy-Sainte-Réparade (13)
  • Ceto, Roquebrune-Cap-Martin (06)
  • Les Belles Perdrix de Troplong Mondot, Saint-Émilion (33)
  • Ronan Kervarrec - Le Saison, Saint-Grégoire (35)
  • La Chabotterie, Montréverd (85)
  • La Tête en l'Air, Vannes (56)
  • Le Grand Contrôle, Versailles (78)
  • Granite, Paris (1er)
  • Auberge Nicolas Flamel, Paris (3e)
  • Ogata, Paris (3e)
  • AT, Paris (5e)
  • Contraste, Paris (8e)
  • Il Carpaccio, Paris (8e)
  • Jean Imbert au Plaza Athénée, Paris (8e)
  • FIEF, Paris (11e)
  • Bellefeuille - Saint James Paris, Paris (16e)
  • Don Juan II, Paris (16e)
  • Substance, Paris (16e)
  • Sushi Shunei, Paris (18e)

Articles connexes