Comptoirs // Un potager urbain signé Metro France

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Sélection Drinks

La Sélection Equipement & Services

La Tournée des Patrons

Profession

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Evénement | Un potager urbain signé Metro France

Le 20 novembre, Metro France a inauguré, au sein de son entrepôt de Nanterre, le plus grand potager urbain indoor d’Europe. Cette ferme hydroponique renferme 13 variétés d’herbes aromatiques et quatre variétés de micro-végétaux, qui sont cueillies chaque matin et vendues aux clients franciliens. Une petite révolution...

C’est une installation insolite qui a pris place au cœur de l’entrepôt de Metro France à Nanterre mais surtout inédite en France. 18 armoires vitrées et illuminées (représentant chacune l’équivalent de 500 m2 de plantation), hautes de près de 3m50, abritent le plus grand potager urbain indoor d’Europe. Mise au point par la société Infarm, cette ferme hydroponique est destinée à fournir aux clients de Metro France Nanterre près de quatre tonnes d’herbes fraîches (persil, ciboulette, basilic, basilic thaï et citron, aneth, coriandre…) et de micro-végétaux chaque année. Les collaborateurs Infarm s’occupent chaque jour de cueillir les végétaux arrivés à maturité, de les conditionner pour la vente puis d’en replanter pour perpétuer la production qui se fait 365 jours par an.
Au commencement de cette culture hors sol, chaque graine est semée dans un substrat neutre et bio, à base de tourbe et mise à germer dans l’entrepôt d’Infarm en région parisienne. Une fois cette première phase achevée, la plante est ramenée dans le potager Metro de Nanterre et mise en culture dans les armoires. Chacune est dotée de 14 plateaux contenant une quarantaine de plantes chacun et qui poussent selon un système concentrique : les plus jeunes plants sont placés au centre et repoussés vers l’extérieur progressivement, selon le stade de développement. Sous le plateau, les racines sont plongées dans de l’eau (celle du robinet) à laquelle sont additionnés sels minéraux et nutriments (56 en tout) essentiels à la croissance des végétaux. Chaque potager utilise un circuit d’eau fermé qui, selon Infarm, permettrait d’économiser près de 95% d’eau par rapport à une agriculture classique. La lumière est apportée grâce à des leds reproduisant le spectre visible du soleil (l’éclairage est coupé entre 21h et 6h du matin pour reproduire les cycles jour/nuit) et qui chauffent également les cultures. Les armoires sont dotées de plusieurs capteurs visant à vérifier la teneur en nutriments de l’eau (qu’une intelligence artificielle équilibre selon les besoins), la température, l’humidité…
Infarm se targue d'ailleurs de pouvoir doser et développer la puissance aromatique de chaque plante en travaillant des terroirs. Et force est de constater que lors de l’inauguration, le 20 novembre, les chefs présents (Guillaume Gomez, Alan Geaam, Yoni Saada et Julien Serri, chef de Magna Street Food) ont tous salué la qualité gustative de ces herbes aromatiques. Benoit Feytit, directeur général de Metro France, ne voit dans cette installation qu’un début. « Nous imaginons aller plus loin et pouvoir répondre à des demandes spécifiques de nos clients. C’est un pilote et nous allons apprendre sur ce mode de production. Nous sommes au début d’une nouvelle aventure. Nous avons plusieurs projets en indoor mais pourquoi pas en installer sur les toits ou autour de nos entrepôts… »

Articles connexes