Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Plan de réouverture | Un plan de réouverture concret des cafés, restaurants, bars

Au cours d’une visioconférence, les professionnels du secteur et le gouvernement ont poursuivi leurs travaux pour la réouverture du secteur CHRD.

Une nouvelle réunion a réuni représentants du secteur de la restauration et membres du gouvernement. Ils ont défini ensemble la stratégie qu’ils souhaitent mettre en place pour la réouverture du secteur CHRD. Le ministre chargé des Petites et Moyennes Entreprises Alain Griset, le secrétaire d’État au Numérique Cédric O, le secrétaire d’État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne et Laurent Pietraszewski le secrétaire d’État auprès de la ministre du Travail ont proposé aux restaurateurs une réouverture en trois phases. Chacune durerait quatre semaines.

Un plan en trois phases

Lors de la première phase, les hôteliers pourront servir le petit-déjeuner à leurs clients dans la salle de restauration, tout en respectant une jauge d’accueil. La deuxième phase serait marquée par l’ouverture des cafés et restaurants ainsi que les salles intérieures dans la limite de 50 % de leur capacité d’accueil (y compris pour les restaurants d’hôtels). Un retour quasi à la normale avec une ouverture complète dans le respect du protocole sanitaire renforcé serait possible lors de la dernière phase. Un dispositif de traçage de la clientèle au moyen d’un QR code à flasher à l’entrée dans l’établissement a également été évoqué.

En ce qui concerne les boîtes de nuit, Alain Griset a annoncé qu’il travaillait à un « plan discothèque » pour la fin du mois de mars 2021 pour répondre aux problématiques particulières du secteur. Par ailleurs, pour l'ensemble du secteur, le gouvernement maintient les aides : activité partielle, adaptation du fonds de solidarité et exonération des charges patronales.

Les travaux entre membres du gouvernement et organisations professionnels vont se poursuivre ces prochaines semaines. En revanche, le gouvernement s’est bien gardé de donner une date de départ. A l'heure où le pays subit une probable troisième vague, on peut s'interroger sur la prématurité de la présentation de ce plan, porteur de beaucoup d'espoir pour une profession exsangue.

Articles connexes