Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Un livreur fait condamner Deliveroo

La cour d’appel de Paris a condamné Deliveroo pour travail dissimulé. Le contrat de prestation du livreur concerné est donc requalifié en contrat de travail.

Le premier livreur a avoir obtenu gain de cause aux prud’hommes face à Deliveroo en février 2020 a fait condamner la plateforme de livraison de repas devant la cour d’appel de Paris le 6 juillet. Celui-ci, qui a travaillé pour l’application entre septembre 2015 et avril 2016, doit percevoir la somme de 30.000 euros. Selon les informations recueillies par Mediapart, les juges ont estimé qu’il aurait dû être salarié, et ainsi bénéficier des avantages inhérents (congés payés, heures supplémentaires, protection sociale). 

                           Lire aussi : Justice | Deliveroo France condamné pour travail dissimulé

En plus de cette condamnation pour « travail dissimulé », s’ajoute des faits de harcèlement moral. Le tribunal a sanctionné le « ton agressif et menaçant » des personnes en charge de la coordination des coursiers, ainsi que « les pressions exercées » par la direction. La société de livraison n’a pas encore indiqué si elle allait faire appel de ce jugement.


                       


 

Articles connexes