Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Edito | Tous au resto !

Des éclats de rire, des verres qui trinquent, des plats dégustés sur une terrasse baignée de soleil (on a le droit de rêver encore plus), ces scènes ne relèvent désormais plus de la fiction. Après 200 jours de fermeture, la vie reprend enfin des couleurs avec la levée de rideau de nos chers établissements. Les places sont prises d'assaut, les réservations s'envolent, donnant raison à la récente étude menée par CGA selon laquelle 87 % des Français prévoient de fréquenter les restaurants et cafés dans les premières semaines de reprise. Il faut dire que la réouverture des terrasses était de loin leur priorité au sortir de ce troisième confinement : 64 % des Français l'attendaient de pied ferme, devant le cinéma et le théâtre (34 %) ou le souhait de faire du shopping (32 %)*. La prochaine étape est fixée au 9 juin avec la réouverture complète de l'établissement, sous jauge toutefois.

Pas de quoi entraver le rêve d'un été bouillonnant comme celui de 2020. La forte fréquentation a prouvé à quel point les Français étaient attachés à ces lieux de vie, doublée du fait qu'ils n'ont cessé de manifester leur soutien ces derniers mois à l'ensemble de la profession. On a envie de croire que cette reprise sera durable. La crise est le détonateur d'une nouvelle ère : entre la vente à emporter et les menus numériques, la digitalisation des restaurants s'est accélérée tandis que de nouveaux modes de consommation se sont mis en place. Si les syndicats redoutent des dépôts de bilan en série dans les prochains mois, l'heure est aujourd'hui aux réjouissances.

Il faut profiter pleinement des retrouvailles avec les clients car les enjeux de demain seront nombreux : il faudra s'adapter au télétravail qui tend à s'installer de façon pérenne, mais aussi il s'agira de faire revenir les clients dans les zones touristiques. Dans les grandes villes et en particulier en Île-de-France, les habitants ont déserté tout l'été dernier. Le manque à gagner était de 6,4 milliards d'euros. Il est donc impératif que les aides gouvernementales ne s'arrêtent pas trop vite. Beaucoup d'argent a été engagé par l'État, il faut qu'il serve à quelque chose. Cette réouverture progressive n'est que le début mais c'est le moment de vérité.

*Sondage Heineken France/Ifop

Articles connexes

Le Magazine

Agenda

Du 28 au 30 Mai 2021

Printemps des Liqueurs

En savoir plus
Du 17 au 20 juin 2021

Bordeaux fête le vin

En savoir plus
Du 11 au 13 septembre 2021

Paris coffee show

En savoir plus
Du 12 au 13 septembre 2021

Salon Gourmet Selection

En savoir plus
Septembre 2021

Sirha

En savoir plus
Du 17 au 20 octobre 2021

Serbotel, Nantes

En savoir plus
Du 28 au 30 novembre 2021

EXP'HÔTEL - Bordeaux

En savoir plus
Du 15 au 16 mars 2022

M.A.D.E - Paris

En savoir plus
Du 15 au 19 octobre 2022

SIAL Paris

En savoir plus
Du 6 au 10 novembre 2022

Equip'hotel - Paris

En savoir plus
2022

Les Brasseurs de France au Salon de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
Reporté en 2022

Salon International de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
5-6 octobre 2021

Food Hotel Tech Nice

En savoir plus
9-10 novembre 2021

PARIS EVENT CENTER

En savoir plus