Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Sète : cité portuaire dynamique | The Marcel : petit empire gastronomique

Depuis son rachat par une société hôtelière orientée vers le monde culturel et la gastronomie, The Marcel dispose d'une étoile au Michelin, conservée cette année par le chef Denis Martin. Outre la restauration, les projets signés The Marcel se poursuivent.

The Marcel n'est pas uniquement un restaurant gastronomique. L'établissement, entré au Michelin sans en sortir depuis 2019, dispose également d'une adresse bis-tronomique avec The Rio, quelques suites d'artistes donnant sur le canal et un restaurant au cœur des Halles de Sète. Ancien restaurant de notables sétois et de la région, The Marcel a été racheté en 2018 par Julien Bernard et ses associés, via Epicure Investissement. Cette dernière ambitionne de construire un réseau d'établissements dédiés à l'hôtellerie haut de gamme, la gastronomie et la culture dans le sud de la France. « Le principe est de chercher des identités locales très fortes », explique Hervé Bedoch, directeur commercial et communication de The Marcel. À Sète, le pari est déjà réussi. Sept mois seulement après son ouverture en 2019, The Marcel a décroché sa première étoile au Michelin avec Fabien Fage et son second, Denis Martin. Le jeune chef a pris seul les commandes du lieu en 2021 et a conservé l'étoile Michelin. Dans la cuisine ouverte de ce restaurant au style Arts déco, Denis Martin « se plaît à magnifier les trésors méditerranéens avec délicatesse », peut-on lire dans le Guide. Le poulpe, offre typique de la gastronomie sétoise, est un « coup de cœur » du chef, dont « l'objectif est de faire du locavore et de la cuisine de saison, ajoute Hervé Bedoch. L'idée est de travailler avec des artisans et des producteurs locaux qui respectent le terroir. » The Marcel travaille avec des pêcheurs sétois et se fournit notamment chez la maison Ibanez, à Mèze, dans l'arrière-pays, pour sa viande d'agneau. Prochainement, le restaurant prendra place sur le roof-top du premier palace sétois. « Cela va nous permettre de prétendre à cette deuxième étoile… Enfin, nous allons essayer » , commente Hervé Bedoch.

Denis Martin

À la tête

La précocité. C'est certainement ce qui définit le mieux le parcours de Denis Martin. Si l'Avignonnais a reçu sa première étoile au Michelin à seulement 34 ans, rien n'est dû au hasard. « J'ai toujours su que je voulais faire de la cuisine. J'ai commencé mon BEP à 13 ans et demi. Mes idoles n'étaient pas des joueurs de foot mais des chefs de cuisine », note-t-il. Il a obtenu le premier trophée Jeunes Talents Escoffier en 2004. Après un apprentissage à l'Hôtel d'Europe à Avignon, il multiplie les expériences auprès de grands chefs : Michel Kayser, Daniel Boulud (au Ritz-Carlton de Montréal) et surtout Fabien Fage (au Prieuré-Baumanière, Villeneuve-lès-Avignon), qu'il accompagnera ensuite comme second à Sète, pour enclencher le projet The Marcel.

Carte sur table

- Chiffre d'affaires : NC

- Nombre de couverts/jour : entre 60 et 100

- Places assises : 50

- Effectif : 10 (en cuisine) + 7 (en salle)

- Ouverture : samedi et dimanche, le midi : 12 h-13 h 30 mardi au samedi, le soir : 19 h-21 h 30

- Menu L'Essentiel (cinq temps) : 90 €

- Menu Quintessence (sept temps) : 110 €

- Accord mets et vins : 29 €

- Premier prix bouteille de vin : 30 €

Articles connexes