Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Noto Paris | Tête d'affiche

Niché dans l'incroyable écrin Art déco qu'est la Salle Pleyel, Noto Paris est l'un des joyaux de Moma Group. Restaurant aux accents siciliens, l'endroit se transforme à la nuit tombée en lieu festif où se croisent célébrités, hommes politiques et habitués.

Dans cet établissement hybride, largement fréquenté par des célébrités, rien a été laissé au hasard, à commencer par son décor. Confié à Laura Gonzalez, qui a habillé Manko, l'Alcazar ou encore la Maison de l'Alsace, il puise ses racines dans le décorum du Guépard de Visconti ou celui des établissements new-yorkais de la famille Cipriani : marbre, noyer, laiton, moquette épaisse, lustres à pampilles… « C'est avant tout un restaurant où l'on fait la fête et non une boîte de nuit où l'on mange », souligne Jean-David Sarfati, directeur associé. Nous sommes d'ailleurs ouverts le midi et recevons une clientèle d'affaires, qui n'est pas du tout la même que le soir. Lors du premier service à 20h30, les clients écoutent la prestation de notre musicien en dînant : blues, jazz, variété française ou internationale… Le second service, qui démarre à 22h45, rassemble plutôt une clientèle de nuit, qui est là pour faire la fête. Les musiciens offrent un passage plus “mouvementé”, dira-t-on, jusqu'à ce que les gens soient debout sur les chaises et les tables. Là, le DJ reprend la main jusqu'à la fermeture. » Principalement féminine et très parisienne, la clientèle de Noto rassemble de 30 à 60 ans et prend d'assaut les soirées du mercredi au samedi, avec des réservations jusqu'à trois semaines à l'avance. La signature culinaire de l'établissement a son importance, mettant à l'honneur la gastronomie italienne. Si le midi, une formule est proposée, le soir, l'offre est à la carte et les clients optent souvent pour plusieurs entrées, qu'ils se partagent (de 18 € la salade caprese à 62 € pour une burrata des Pouilles de 300 g et truffe noire). Côté boissons, les cocktails et les champagnes s'affichent parmi les meilleures ventes et en fin de soirée, les alcools forts à la bouteille aussi, « mais les volumes n'ont rien à voir avec ce qui se fait en boîte de nuit », tempère Jean-David Sarfati. La raison du succès de l'établissement, outre le fait de compter parmi ses habitués Ary Abittan, Marco Verratti, Mika ou Kendji Girac ? « Son offre festive !, assure le directeur. Les gens ne veulent plus aller en boîte de nuit ; ils veulent bien manger, faire la fête et être rentrés à 2h du matin. »

Carte sur table

Chiffre d'affaires : 3,5 M€

Places assises : 74 couverts

Effectif : 22 personnes, dont 10 en cuisine

Ouverture : du lundi au vendredi, midi et soir, de 12h à 15h et de 20h à 23h30. Le samedi de 20h à 23h30 - dîner sur réservation uniquement

Ticket moyen : NC

Formule déjeuner à 28 €, entrée + plat ou plat + dessert

1er prix vin au verre : 10 €

1er prix bouteille de vin : autour de 50 € (moyenne entre vin rouge, vin blanc et rosé)

Coordonnées :

252 bis, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris

- www.noto-paris.com

- Facebook 

- Fondé en 1997 et dirigé par Benjamin Patou, Moma Group est détenu, depuis février 2016, à 48,59 % par le groupe Lucien Barrière

- 800 collaborateurs travaillant dans 4 univers : événementiel/traiteur, établissements, conseil et spectacles

- Chiffre d'affaires 2018 : 98 M€

- Objectifs CA : 100 M€ en 2019, 144 M€ en 2020, 160 M € en 2021

Moma Group

Établissements :

Froufrou : dans le théâtre Édouard-VII, restaurant dont la carte est signée Juan Arbelaez, café-théâtre et bar cancan, Paris 9e

Ran : dans un hôtel particulier, restaurant japonais, bar à cocktails et lieu de vie, Paris 8e

Manko : dans l'ancienne salle des ventes Drouot, restaurant dont la carte est signée Gastón Acurio, bar et cabaret, Paris 8e

Victoria : dans un hôtel particulier place de l'Étoile, restaurant et bar, Paris 16e

Rural : dans le Palais des congrès, restaurant signé Marc Veyrat, Paris 17e

Mamo : cantine chic italienne signée Pépino Mammoliti, Paris 16e

Club 13 : créé par Claude Lelouch, restaurant, piano-bar-karaoké et salle de projection, Paris 8e

Bus Palladium : salle de concert et restaurant Chez Oim signé du chef Julien Sebbag, Paris 9e

L’Arc Paris : club, Paris 8e

Shellona Beach : restaurant et beach club à Saint-Barth

Noto Paris : salle Pleyel, Paris 8e

Ouvertures en 2019 :

La Gare : inaugurée fin avril, restaurant de 600 m2 sur deux niveaux avec terrasse de plain-pied sur le jardin du Ranelagh, 300 places assises, en association avec les équipes du chef Gastón Acurio, Paris 16e

Réouverture fin mai du Restaurant Lapérouse avec les chefs Jean-Pierre Vigato et Christophe Michalak, Paris 6e

En juin, ouverture d'un restaurant éphémère sur le toit des Galeries Lafayette Haussmann, Paris 9e

En septembre, réouverture du Bœuf sur le toit (racheté avec Patrick Bruel), Paris 8e

Ouvertures en 2020 :

Au printemps-été, Antoine Arnault et Benjamin Patou inaugureront le premier Café Lapérouse dans l'Hôtel de la Marine, place de la Concorde, à Paris.

Ouverture du plus grand food-court d'Europe à Lyon et Paris (à la Gaîté Montparnasse)