Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Café Ragey / Chamboeuf (42) | Renaissance d'un symbole

Le Café Ragey est cher aux habitants de Chambœuf. Resté fermé pendant de nombreuses années, il revit grâce à l'initiative « 1 000 cafés » et à l'énergie de sa nouvelle gérante qui a grandi dans le village.

Situé place de l'Église, au cœur du village de Chamboeuf (42), le café-restaurant Ragey a toujours été le lieu de rencontre des habitants. « C'est un endroit chargé de souvenirs, tout le monde a une anecdote à raconter qui s'est passée ici », explique Audrey Vigouroux, actuelle gérante du Café Ragey. Quand le couple de propriétaires de ce mythique café-restaurant a pris sa retraite, personne ne les a remplacés et l'établissement est resté fermé plus de dix ans. Une partie a été transformée en appartements, une autre en cabinet médical et c'est dans l'espace de l'ancienne épicerie du café-restaurant qu'Audrey Vigou-roux a installé son café. « Le maire voulait à tout prix éviter que Chambœuf soit un village-dortoir, avoir un café multiservice était donc déterminant », commente-t-elle.

Lors des consultations menées auprès des habitants en vue de la réouverture de l'établissement, les attentes exprimées étaient celles d'avoir un lieu pour se retrouver, un dépôt de pain, ainsi qu'une épicerie. C'est chose faite depuis l'été 2021, avec l'ouverture du nouveau Café Ragey. « C'est un lieu multigénérationnel, les anciens viennent manger du saucisson et boire du vin le matin, les plus jeunes sont là pour le goûter » , souligne Audrey Vigouroux. Si le petit espace - environ 30 m2 - est sans cuisine, elle souhaite tout de même mettre en place prochainement une carte de petite restauration. Actuellement, elle sert des planches apéritives les vendredis soir avec des cocktails, mais elle voudrait également proposer des bruschettas, des soupes ou encore des gaufres. Pour l'épicerie, une partie est réservée à quelques produits locaux et une autre à du dépannage. La gérante souhaite avant tout que les habitants de Chambœuf et des communes limitrophes s'approprient le lieu. « J'ai mis mes murs à disposition d'un artiste chambutaire, Michel Roche, pour exposer ses toiles et les vendre, je vais le faire avec plusieurs artistes locaux », glisse-t-elle. En partenariat avec les habitants ou des associations à proximité, elle souhaite organiser plusieurs animations. Actuellement, un atelier de langue anglaise a lieu toutes les deux semaines.

Audrey Vigouroux

À la tête

Audrey Vigouroux, originaire du sud de la France, est arrivée dans le village de Chambœuf à l'âge de 10 ans. Si elle s'en est éloignée pour suivre ses études et faire ses premiers pas dans la vie active, elle a toujours eu l'envie de retourner vivre dans la région.

Après une licence en Arts du spectacle, puis plusieurs années en tant que manager chez Mcdonald's et enfin un projet de food truck spécialisé dans l'aperitivo italien, avorté à cause de la crise sanitaire, elle décide à seulement 31 ans de prendre la gérance du café de son enfance. Grâce à « 1 000 cafés », elle a été formée à la gestion et a pu réaliser un de ses rêves, celui d'ouvrir un café multiservice en milieu rural. « Je prends encore mes marques, mais j'aime beaucoup ce que je fais ici », commente-t-elle.

Nombre d'habitants : 1 700

Ouverture : août 2021

Carte sur table

- Horaires : Mardi au samedi : 7 h 30 - 12 h 30 16 h - 19 h 30 ( 21 h vendredi et samedi) Dimanche : 8 h- 13 h

- Capacité d'accueil : 10 (intérieur) 30 (extérieur)

- Ticket moyen : 4 €

- Chiffre d'affaires (octobre 2021) : 8 500 €

- Effectif : 1

- Prix café : 1,30 €

- Prix bière (25 cl) : 2,80 €

- Prix verre de vin (12 cl) : 2,20 €

- Planche apéritive vendredi soir : 8,50 €

Articles connexes