Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Etude | Réouverture : les Français dans les starting-blocks

L'année 2020 s’est achevée sur une forte baisse de chiffre d’affaires pour l’ensemble de la restauration, le début 2021 n'est guère plus réjouissant mais une lumière vient éclairer le bout du tunnel : exit les angoisses sanitaires, l'envie de revenir au restaurant n'a jamais été aussi forte, révèle l'étude menée par Food Service Vision.

La 6e édition de la Revue Stratégique de Food Service Vision dresse le bilan de l'année 2020 et les résultats des premières semaines de 2021, tout en traçant les perspectives des mois à venir. Sans surprise 31 milliards d'euros de chiffre d'affaires ont été perdus en 2020, soit une baisse de -35 % pour l'ensemble de la restauration. Le segment le plus touché a été la restauration traditionnelle avec un repli de 44 % de son CA contre 27 % pour la restauration collective. La restauration rapide subit elle aussi pleinement les effets des mesures sanitaires avec une baisse de 9 points de son chiffre d’affaires entre décembre 2020 et février 2021. Il existe des disparités entre les régions, la plus touchée étant l'Ile-de-France, devant les Hauts-de-France, le Grand-Est et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Quant aux premières semaines de 2021, le frémissement n'était pas au rendez-vous puisque la filière enregistre une baisse de ses recettes de 48 % rien que pour les mois de janvier et février.

Des Français impatients de retourner au restaurant

Quant aux perspectives lors de la réouverture, l'envie de retrouver le chemin des restaurants n'a jamais été aussi forte. 88 % des clients interrogés en janvier et février ont non seulement exprimé leur désir d’aller au restaurant mais aussi plus d’un sur deux affirme leur volonté d’y retourner dès les quinze premiers jours de la réouverture et 84 % dans les quatre semaines. Les angoisses liées au contexte sanitaire semblent s'estomper puisque seuls 31 % craignent une contamination au restaurant contre 49 % en avril 2020. Quant aux usages de consommation,  la vente à emporter représente deux tiers des repas quand la livraison concerne 35 % des repas. Cette dernière est activée principalement par les particuliers, le contexte professionnel ne représentant plus que 20 % des repas consommés. Dans les mois à venir, 34 % des clients projettent d'arrêter de recourir à la livraison à domicile et 15 % la vente à emporter dès lors que les établissements rouvriront leur porte. Il faut dire que les Français souhaitent retrouver la restauration assise au plus vite ; il s'agit pour 50 % d'entre eux de soutenir les restaurateurs, quand 77 % évoquent avant tout « l’envie de se faire plaisir ».

Articles connexes