Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Discothèques | Réouverture des discothèques : la date de l'audience au conseil d'État

Les avocats des différents antennes de l'Umih seront entendus au conseil d’Etat mercredi 19 mai dans le cadre du référé-liberté introduit par le syndicat pour la réouverture des discothèques.

Thierry Fontaine, président Umih nuit et président Umih Rhône, accompagné des avocats de l'Umih, seront entendus au conseil d’Etat mercredi 19 mai à 10 heures dans le cadre du référé introduit pour la réouverture des discothèques. 

Le référé attaque le décret du 1er mai 2021 et le plan de déconfinement publié par le gouvernement le 30 avril 2021. Il demande à intégrer au plan de déconfinement les discothèques au même titre que les concerts et les mariages. En effet, ces derniers vont pouvoir se tenir librement à compter du 30 juin. 

À lire aussi : « 14 mois sans salaire, ça vous parle ? » : l'appel à l'aide d'un gérant de discothèque

La demande avait été lancée à l'initiative de l'Umih Nuit, l'Umih Rhône, l'Umih Lot et Garonne, l'Umih Loire-Atlantique, l'Umih Puys de Dôme, l'Umih Pays Basque, l'Umih Morbihan et l'Umih Loir et Cher, représentants d’exploitants de discothèques.

Interrogé sur le cas des discothèques lundi soir sur BFMtv, fermées depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, Olivier Véran a assuré qu'il y aurait avant la fin juin une clause de revoyure pour pouvoir déterminer les conditions sanitaires pour permettre une éventuelle réouverture des boîtes de nuit: « si ça doit passer par un pass sanitaire, cela passera par un pass sanitaire. »

Articles connexes