Comptoirs // Pluie de concours

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Reportage

Sirha 2019 | Pluie de concours

Olivier Ginon, président de GL Events, organisateur du Sirha, a clôturé le salon heureux : 16000 visiteurs supplémentaires avaient fait le déplacement pour cette édition. Parmi les attractions expliquant l’engouement, les nombreux (21) et prestigieux concours qui ont rythmé la manifestation. Retour en images sur une sélection d’entre eux.

BOCUSE D’OR


Cela fait de nombreuses années que les pays nordiques trustent le podium du Bocuse d’or et, lors de cette édition encore, leur talent a été salué. Le Danemark a remporté l’or (avec 2187 points). Son candidat, le chef Kenneth Toft-Hansen, a maîtrisé la cuisson du carré de veau cinq côtes et son dressage. Dix-sept fois le pays a été représenté à ce concours, il est monté cinq fois sur le podium et, en 2011, Rasmus Kofoed – coach de l’équipe cette année – lui avait déjà ramené l’or. Avec 2131 points la Suède (Sebastian Gibrand) a remporté l’argent, et avec 2118 points la Norvège (Christian André Pettersen) a obtenu le bronze. La Finlande, qui a fini au pied du podium, a décroché le prix spécial plateau et le candidat français, Mathieu Otto (6e), a reçu le prix spécial assiette.

   

Les Danois en or et l’assiette de la victoire

COUPE DU MONDE DE LA PÂTISSERIE

Pour ses 30 ans, ce concours de haute volée, créé par Gabriel Paillasson, a mis au défi ses candidats en leur imposant un thème commun – nature, flore et faune –, la réalisation d’un entremets au chocolat avec un biscuit obligatoirement réalisé à base de miel, la création, à la main, d’une sculpture en sucre intégrant un élément transparent, et, cerise sur le gâteau, un dessert à l’assiette 100 % vegan. Au jeu des réalisations les plus créatives et surprenantes, c’est la Malaisie qui s’est distinguée. Talonnée par le Japon, elle a de plus reçu la meilleure note de dégustation, et donc le prix du vase de Sèvres. L’Italie remporte le bronze.

Pour la première fois, la Malaisie remporte le concours, notamment grâce à son entremets chocolat.

CAFÉ SHOW


Le Sirha a été le théâtre de pas moins de cinq championnats de France autour du café : Tom Balerin s’est illustré en gagnant la première place de l’épreuve barista, David Ly, celle de la compétition de latte art, Dajo Aertssen s’est fait remarquer au cup tasting, Pierre de Chantérac à la Brewers Cup et Hakim Ben Hammouda s’est distingué lors de la compétition Coee in Good Spirit.

         

Tom Balerin      David Ly Hakim   Ben Hammouda

UN FROMAGER + UN CUISINIER


Ils se sont vu remettre des provisions et bien sûr un fromage, et ont eu deux heures pour confectionner six assiettes dans lesquelles le fromage était cuisiné. Ils? Un duo composé d’un fromager et d’un cuisinier réuni par l’Union des fromagers d’Auvergne-Rhône-Alpes. Claire Genthon (Millésime et anage à Eybens) et Florian Poyet (Badine Le Bistrot à Grenoble) se sont démarqués.

Florian Poyet et Claire Genthon

TROPHÉE DU MAÎTRE D’HÔTEL


Présenter une table sur un thème imposé, servir du champagne et proposer des accords vins-mets, déguster et accorder du pain avec un mets, flamber une saint-jacques et servir au guéridon, préparer et servir un café filtre accompagné d’une création sur la base de l’Irish coee... Les six candidats en lice au trophée du Maître d’hôtel se sont arontés lors de cinq heures d’épreuves concoctées par l’association Service à la française. Benoît Brochard, directeur de salle au restaurant Bon Bon (deux étoiles) à Bruxelles, a remporté cette deuxième édition.

Benoît Brochard, directeur de salle au restaurant Bon Bon à Bruxelles