Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Business & Stratégie

Assurances | Pertes d'exploitation : décrypter son contrat

Depuis le début de la crise, les restaurateurs s’interrogent sur la possibilité de faire appel à leur assureur pour les indemniser des conséquences de la fermeture de leurs établissements. Baptiste Robelin, avocat associé chez DJS avocats, livre ses conseils pour analyser son contrat d’assurance.

« Dans ce contexte inédit, il est nécessaire tout d’abord de se pencher sur son contrat d’assurance perte d’exploitation, afin d’en saisir les subtilités. Cette assurance est une garantie ayant pour objet d’indemniser la perte de marge brute d’une entreprise qui subit une interruption ou une réduction temporaire de son activité. Pour savoir si un contrat d’assurance a vocation à jouer dans le contexte des fermetures administratives liées au Covid-19, il faut observer les dispositions du contrat. En premier lieu, il est nécessaire de vérifier s’il existe dans le contrat une garantie pour perte d’exploitation, et le cas échéant, ses conditions de mise en œuvre. Bien souvent les clauses prévoient l’indemnisation de telles pertes quand elles résultent d’événements déterminés, comme la survenance de dommage aux biens. Plus rarement, la garantie est étendue à la fermeture administrative de l’établissement. Si tel est le cas, il faut dans un second temps s’assurer que des clauses exclusives de garantie ne viennent pas limiter l’application du contrat. En l’occurrence, les assureurs prennent généralement le soin d’exclure par des dispositions particulières les conséquences d’une épidémie-pandémie. Toutefois, même en présence de clauses exclusives de garantie, il faut s’interroger sur leur validité et leur applicabilité : certains principes légaux ou jurisprudentiels peuvent être envisagés pour les contourner. »

Baptiste Robelin DJS Avocats
Baptiste Robelin, avocat associé chez DJS Avocats.

CONTOURNER DES CLAUSES EXCLUSIVES DE GARANTIE

L’article L113-1 du code des assurances dispose que : « Les pertes et les dommages occasionnés par des cas fortuits ou causés par la faute de l’assuré sont à la charge de l’assureur, sauf exclusion formelle et limitée contenue dans la police. » Sur ce fondement, la jurisprudence a dégagé quatre conditions pour qu’une clause exclusive de garantie soit jugée valable. En premier lieu, la clause doit être précise et claire, sans interprétation possible. Concrètement, elle doit se référer à « des faits, circonstances ou obligations définis avec précision de telle sorte que l’assuré puisse connaître exactement l’étendue de sa garantie.1» Une clause exclusive de garantie pourra ainsi être attaquée chaque fois qu’elle nécessite un effort particulier d’interprétation ou quand il n’existe aucun lien évident entre elle et l’événement pour lequel l’assuré sollicite une garantie. En deuxième lieu, elle doit être écrite dans le contrat en des termes apparents, de manière visible et non équivoque2. Généralement, cette obligation se traduit au sein du contrat par une mention de l’exclusion en caractères gras et dans des encadrés visibles. En troisième lieu, elle ne doit pas avoir pour effet de priver de substance la garantie, c’est-à-dire de faire disparaître une garantie promise et pour laquelle l’assuré paye une prime. Ainsi la clause pourra être considérée comme sans effet lorsque « par leur nombre et leur étendue, les exclusions aboutissent à priver de tout effet la garantie souscrite.3 »

Enfin en quatrième lieu, notez que dans le doute, les tribunaux interprètent toujours les clauses exclusives de garantie contre l’assureur, dans le sens le plus favorable à l’assuré. Ces différents principes sont autant de moyens de tenter de contester ou contourner l’application d’une clause exclusive de garantie dans un contrat d’assurance. 


Notes :

1 Cass. 1re civ., 10 décembre 1996.
2 Cass. 2e civ., 15 avril 2010, Resp. civ. et ass. n° 7, juillet 2010, comm. 202.
3 Cass. civ., 1re, 15 décembre 1999.


Photo de Une : ©Scott Graham sur Unsplash

Articles connexes

Le Magazine

Agenda

Les 5 et 6 septembre 2020

Vignes vins randos - Val de Loire

En savoir plus
Du 6, 7 au 8 septembre 2020

Sirha Green - Lyon

En savoir plus
Les 8 et 9 septembre 2020

M.A.D.E - Paris

En savoir plus
Du 12 au 15 septembre 2020

Omnivore - Vincenes

En savoir plus
Les 20, 21 et 22 septembre 2020

Sandwich & Snack Show - Paris

En savoir plus
Les 21 et 22 septembre 2020

Natexpo - Lyon

En savoir plus
Les 26, 27 et 28 septembre 2020

Whisky live - Paris

En savoir plus
Du 29 septembre au 1 er octobre 2020

Carrefour des fournisseurs de l’industrie alimentaire (CFIA) - Nantes

En savoir plus
Du 4 au 7 octobre 2020

Franchise expo - Paris

En savoir plus
Le 13 et 14 octobre 2020

Food Hotel Tech - Nice

En savoir plus
Les 19 et 20 octobre 2020

Planète Bière - Paris

En savoir plus
Les 3,4 et 5 novembre 2020

SETT - Montpellier

En savoir plus
Du 15 au 19 novembre 2020

Equip'hotel - Paris

En savoir plus
Du 3 au 6 décembre 2020

Salon des vins des Vignerons Indépendants - Paris

En savoir plus
Du 10 au 13 décembre 2020

Festival Taste of Paris

En savoir plus
Du 23 au 27 janvier 2021

Sirha - Lyon

En savoir plus
Les 25, 26 et 27 janvier 2021

Millésime Bio - Montpellier

En savoir plus
Les 15, 16 et 17 février 2021

WINE - Paris

En savoir plus
Les 15, 16 et 17 février 2021

Phar'Event - Paris

En savoir plus
Les 23, 24 et 25 février 2020

Vinexpo - Hong Kong

En savoir plus
Du 27 février au 7 mars 2021

Salon International de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
Du 27 février au 7 mars 2021

Les Brasseurs de France au Salon de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
Du 27 février au 7 mars 2021

Concours Général Agricole du Salon de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
Les 2 et 3 mars 2021

Food Hotel Tech - Paris

En savoir plus
Du 2 au 5 mars 2021

ProWine Asie - Singapour

En savoir plus
Les 15, 16 et 17 mars 2021

Egast - Strasbourg

En savoir plus
Du 15 au 19 mars 2021

Les Grands Jours de Bourgogne

En savoir plus
Les 21, 22 et 23 mars 2021

Prowein - Düsseldorf

En savoir plus
Les 9, 10 et 11 avril 2021

Salon des vins « Les Printemps de Châteauneuf-du-Pape »

En savoir plus
Les 10, 11 et 12 avril 2021

Rhum Fest Paris - Vincennes

En savoir plus
Les 12 et 13 avril 20201

Vinomed - Montpelier

En savoir plus
Du 18 au 21 avril 2021

Vinitaly, Enolitech, Sol & Agrifood - Veronne

En savoir plus
Les 24 et 25 avril 2021

Grand week-end des Crozes-Hermitage - Mercurol

En savoir plus
Du 17 au 20 mai 2021

Hostelco - Barcelone

En savoir plus
Du 18 au 21 mai 2021

ProWine Asie - Hong Kong

En savoir plus
Du 17 au 21 juin 2021

Bordeaux fête le vin

En savoir plus
Du 17 au 20 octobre 2021

Serbotel, Nantes

En savoir plus
Les 24, 25 et 26 octobre 2021

Natexpo - Paris

En savoir plus
Les 21, 22 et 23 novembre 2021

EXP'HÔTEL - Bordeaux

En savoir plus
Les 11, 12 et 13 septembre 2020

Mondial de la Bière - Paris

En savoir plus
Infos à venir

Printemps des Liqueurs

En savoir plus
Infos à venir

Paris coffee show

En savoir plus
Infos à venir

Air Provence - Var

En savoir plus
Infos à venir

SIAL Paris

En savoir plus