Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Mesures sanitaires | Mobilisation forte des Français pour les restaurateurs

Dans un sondage réalisé par Food Service Vision, une majorité de Français apportent leur soutien aux bars et restaurants touchés par les mesures de fermeture. Une vision partagée par ceux que nous avons pu rencontrer à Paris.

« Je suis prête à payer une majoration pour soutenir les restaurateurs », assure Rebecca, étudiante en communication à Paris. S'ils augmentent de quelques euros leurs tarifs, cela ne me dérangerait pas de débourser davantage lors de l'addition. Ils sont restés fermés pendant le confinement et peinent à retrouver une stabilité financière d’avant épidémie ». Une vision partagée par sa camarade de classe, Léa, pour qui le port du masque au restaurant n’est pas un obstacle : « Je n’ai pas changé mes habitudes. Pas plus depuis le nouveau protocole sanitaire, on met déjà le masque partout : à l’école, dans les transports, dans la rue. Alors le mettre au restaurant en attendant mon plat ne me gêne absolument pas. » 

Installé sur une des tables de la brasserie Le sentier, Guy déguste un café tout en tapotant sur son ordinateur. L’employé administratif se désole quant à lui de voir les rideaux de ses bars préférés fermés : « Je ne comprends pas cette chasse aux sorcières à l’encontre des professionnels du secteur de la restauration. Ils ont déjà beaucoup souffert, ce protocole est une nouvelle épreuve pour eux. J’estime que les brasseries et les bars ne sont pas les seuls endroits clos où le virus circule. »

54 départements, soit 46 millions de Français, sont soumis à un couvre-feu de 21h à 6h. Ces derniers ont vu leurs bars fermer leurs portes, et leurs restaurants appliquer un protocole sanitaire strict. Jugé arbitraire par les restaurateurs, il l’est aussi pour de nombreux Français. 58 % d’entre eux trouvent ces annonces injustifiées, considérant que les restaurants ne sont pas plus à risque que d’autres points de vente. Ils sont 90 % à estimer que cette fermeture aura des conséquences économiques désastreuses pour le secteur. Et 93 % d’entre eux, en preuve de soutien, sont prêts à plus de vigilance sur les gestes barrières pour permettre une ouverture après 22h. 

Pourtant, Nadia, responsable de la brasserie Le sentier (2e arrondissement) ne se sent pas particulièrement « soutenue » : « De nombreux clients - je ne veux pas faire une généralité - sont réticents à respecter le nouveau protocole sanitaire. Ils m’en tiennent souvent responsable, alors que je n’y suis pour rien. Ils mentent sur leur identité et mettent de faux numéros de téléphone. Ils râlent lorsque je leur explique qu’ils ne peuvent pas consommer au comptoir. Cela rajoute du stress », conclut la jeune femme.

En conclusion, 19 % des Français jugent que ces mesures devraient purement et simplement être supprimées. 

Articles connexes