Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Cul Sec

Entretien décalé | Mélanie Serre, Cheffe du Louis Vins, Paris 5e

La cheffe du Louis Vins, Mélanie Serre, s'est prêtée au jeu de notre entretien décalé.

Votre café ou restaurant préféré ?

Si je ne dois en choisir qu'un, le restaurant L'Assiette de David Rathgeber dans le 14 arrondissement de Paris. C'est une cuisine canaille, dans l'esprit de ce que nous faisons au Louis Vins, c'est gourmand, convivial.

Une boisson et un lieu ?

Un bon verre d'un vin de la Vallée du Rhône, d'où je viens. Pour le lieu, Les 110 de Taillevent, à Paris 8, ils ont une belle sélection de vins et l'endroit est agréable.

Votre dieu du CHR ?

Joël Robuchon. Il m'a donné le goût de la cuisine bien faite, de la rigueur, mais aussi le sens du travail. C'est un chef qui a mis de la lumière dans les assiettes et qui a su sublimer une cuisine simple.

Votre péché mignon ?

Le chocolat ! J'en mange au moins une tablette par jour. Noir, blanc ou au lait, mais surtout du noir.

Ce qui vous porte sur les nerfs dans la profession ?

D'être fermé ! Même si nous proposons de la vente à emporter et de la livraison pour garder le lien avec les clients, la situation est compliquée.

La dernière fois que vous vous êtes laissé emporter par l'ivresse ?

La soirée du Nouvel An, avec un très bon repas et de bonnes bouteilles de vin. Le plaisir simple d'être avec quelques amis et de partager un bon moment.

Articles connexes