Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Cul Sec

Mathieu Bucher

Président du groupe de restauration éponyme

Votre café-restaurant fétiche ?

J'adore L'Assiette de David Rathgeber.

Une boisson et un lieu ?

Un verre de Minuty en Grèce, sur une petite île perdue.

Votre expérience culinaire la plus marquante ?

Mon premier souvenir gastronomique a été le jour de mes 13 ans. J'avais demandé à mon père de m'inviter chez un étoilé. Nous sommes allés au Jamin de Joël Robuchon. Et je me souviens encore des plats que j'ai mangés.

Votre péché mignon le plus inavouable ?

Une confiture de lait au caramel beurre salé.

Une anecdote ?

Un jour, adolescent, j'ai insisté auprès de mon père (NDLR : Jean-Paul Bucher, créateur du Groupe Flo) pour aller manger à la Chicago Pizza Pie Factory, rue de Berry. Je le traîne là-bas de force et il commande des champignons farcis au beurre d'escargot : la serveuse lui a renversé le plat sur le costume.

Il m'a dit, texto : « Plus jamais tu ne m'emmèneras manger dans ces restos nazes, ricains de m*** . » Plus jamais je ne l'ai remmené là-bas (rires).

Votre dieu du CHR ?

Dans l'histoire récente, un homme comme Olivier Bertrand. Ce qu'il a réussi à faire avec son groupe en quinze ans, son développement multi-enseignes, c'est stratosphérique. Je tire mon chapeau à ce genre de personne.

La dernière fois où vous vous êtes laissé emporter par l'ivresse ?

Cet été, en Grèce, avec quelques bouteilles de rosé…

banner