Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

L’USPG propose cinq formations en cuisine écologique et sociale

L’Université des sciences et des pratiques gastronomiques (USPG) lance cinq parcours de formation cuisinier, en alternative à l’’enseignement académique. Le territoire, l’écologie, le végétal et les modèles agricoles se trouvent au coeur de ce nouveau parcours.

Un centre de formation pas comme les autres voit le jour. L’Université des sciences et des pratiques gastronomiques (USPG) lance, à la rentrée 2022, cinq formations pour apprendre le métier d’artisan-cuisinier ou se perfectionner sur des thématiques ciblées. De septembre 2022 et janvier 2023, des formations seront ainsi proposées aux stagiaires : la cuisine végétale (légumes, légumineuses et céréales), l’art des fermentations, la cuisine du littoral (poissons oubliés et pêche durable), le monde des algues, mais également une initiation à la cuisine japonaise.

L’USPG, ne se reconnaissant pas dans les codes de la « haute » gastronomie, ne s’imagine pas comme un concurrent aux écoles de cuisine mais plutôt comme « une proposition alternative à l’enseignement académique ». Les formations, conçues à partir d’un territoire, « sont pensées de l’origine des produits (souche, semence) à l’assiette ». À travers ces enseignements, l’association veut « permettre un dialogue entre les savoir-faire et les sciences, interroger les modèles agricoles et alimentaires et repenser le métier de cuisinier de façon collective ». 

Et pour cela, elle tente de créer un dialogue entre les cuisiniers et les métiers agricoles et maritimes du territoire. Par exemple, les stagiaires du module « cuisine végétale » sortiront de la cuisine pour passer une journée sur l’exploitation de Juliette Quillivic, cultivatrice de petits fruits et artisane-semancière. Et pour parfaire cette idée d’une cuisine « sociale, écologique, digne », toutes les formations de l’USPG sont approvisionnées a minima en agriculture biologique, si possible en viande de races locales et fruits et légumes issus de semences variété population. 

Les formations se déroulent sur deux sites partenaires, à Haliotika, Cité de la Pêche, Le Guilvinec (29730) et au MFR-CFA du Pays de Douarnenez à Poullan-sur-mer (29100). Elles durent entre 3 et 5 jours, pour un coût compris entre 1 250 euros et 1 950 euros.

Articles connexes