Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

La Tournée des Patrons

Des cafés pour nos régions - Hossegor | Hejmo hostel, lieu de vie hétéroclite

Le projet trotte dans la tête de Manon Cretel depuis plusieurs années : aller dans le Sud-Ouest et y ouvrir un établissement hôtelier. Avec Hejmo Hostel, elle propose un lieu unique, pensé pour réunir touristes et locaux d'Hossegor.

« L'idée m'est venue il y a cinq ans, quand je travaillais à Paris : je voulais allier ma passion de l'hôtellerie et retourner dans ma région d'origine. » À 30 ans, Manon Cretel, ex-manager chez Accor, se lance dans son projet de lieu polyvalent qui allie auberge de jeunesse et hôtellerie traditionnelle, restauration, bar, espaces de coworking et événementiel. La partie nuit offrira une capacité d'accueil de 65 personnes. Côté bar et restaurant, Hejmo Hostel proposera une cuisine fast good. « Des soupes, des salades, des planches revues avec des produits locaux : on va favoriser le circuit court au maximum », explique Manon. Pas de service à table, en revanche : les clients se verront attribuer des bipeurs et viendront chercher leurs plats au comptoir. Manon Cretel prévoit de servir jusqu'à 80 couverts par service, dans un espace qui pourra accueillir jusqu'à 200 personnes avec sa terrasse et son rooftop. 

Auberge de jeunesse, hôtellerie traditionnelle, restauration, bar, espaces de coworking et événementiel réunis dans un même lieu

L'espace de coworking de 15 à 20 postes devrait permettre à Manon et ses associés -son frère, son mari et sa belle-sœur - de résister à la saison creuse. « À Hossegor, la saison touristique dure six mois, mais nous resterons ouverts, car les gens ne s'arrêtent pas de travailler », souligne Manon. Le Prix des cafés pour nos régions lui a permis d'acquérir la licence IV de l'établissement, actuellement en attente de transfert par le préfet : « On en a trouvé une à 11 000 €, la dotation est tombée à pic ! », se réjouit la jeune femme. 

Projet Hejmo hostel. 

Articles connexes