Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Covid-19 | L'Euro de football pour relancer les bars et restaurants

Même si l'épidémie est toujours présente et que la livraison s'est fortement installée comme mode de consommation dans l'esprit des clients, les bars et restaurants pourront compter sur l'Euro de football pour se relancer. Pour The NPD Group, le besoin de se retrouver et l'abaissement des mesures sanitaires pourraient bien faire de cette édition 2021 un cru d'exception, notamment pour les CHR.

Où regarder l’euro de football ? Quels sont les bars prêts à accueillir les clients pour regarder les matchs des bleus ? Libération, Sud-Ouest, Le Progrès, presse écrite ou TV, la même question revient à chaque compétition internationale de football. Le bar est, avec le stade, ce lieu où le sport s’apprécie dans tout ce qu’il a à offrir : du spectacle, du suspens, et surtout du partage. Vivre des émotions, avec d’autres amoureux du ballon rond - occasionnels ou inconditionnels - reste le graal.

À lire aussi : Euro 2021 : « Il n'y aura aucune dérogation pour les bars et restaurants »

2016 puis 2018, des retombées bienvenue pour les CHR

Avant chaque événement sportif international, The NPD Group a réalisé une étude sur les retombées attendues pour les CHR ; pourquoi, quand et comment les Français comptent-ils consommer sont les principaux points abordés.

Sans surprise en 2016, la motivation clé pour consommer (et voir le match sur l’écran d’un bar) était la sortie avec les amis. La notion de convivialité, de joie (ou de peine) partagée, le sentiment d’union, d’appartenance à un groupe sont les facteurs qui ont déterminé la décision de sortir au lieu de rester chez soi avec un plateau télé.

Maria Bertoch, experte chez The NPD Group, assure que l’Euro 2021 aura un impact encore plus fort sur l’activité des CHR : « Nous nous attendons évidemment à une croissance des visites dans les cafés, les bars et les pubs qui se préparent activement à l’événement après plusieurs mois de fermeture. L’Euro est un moment de socialisation fort et il arrive à point nommé après une année de restrictions sociales. »

L’impact de la Covid et la concurrence de la livraison

En effet, cette année la donne a quelque peu évolué et les bars vont devoir faire face à la rude concurrence des services de livraison à domicile. Après plus d’un an de crise, et ses multiples confinements, l’impact de la Covid sur la manière qu’auront les Français de consommer durant cet euro 2021 aura certainement muté par rapport à 2016 et 2018.

L’effet conjugué de cet engouement pour la livraison et du couvre-feu à 23 heures aura certainement des conséquences sur la fréquentation des lieux de retransmission des matchs tardifs (21 heures). D’après The NPD Group, « il y a fort à parier que de nombreux amateurs de football joueront la carte de la sérénité en assistant aux matchs depuis leur canapé — sans risquer de devoir quitter l’établissement avant le coup de sifflet final. Une aubaine pour la livraison qui, depuis le début de la crise liée à la Covid-19, s’est pleinement installée dans les habitudes de consommation des Français ». En 2020, les commandes livrées ont grimpé de 26 % en restauration commerciale et leur part de marché a doublé en visites (passant de 3 % en 2019 à 6 % en 2020, et même à 9 % entre janvier et avril 2021, période de fermeture des établissements).

Le déconfinement pourrait cependant s’avérer un facteur fort de ruée vers les terrasses et les bars-cafés. En effet, après tant de mois de fermeture et d’isolement, le besoin de se réunir pour profiter de ces moments de liesse - ou de peine - primera peut-être sur tout le reste.

C’est en tout cas l’avis de Maria Bertoch : « Même si les soirées à la maison restent une solution face aux mesures de couvre-feu, les bars, les pubs et les brasseries présentent de nombreux atouts : terrasse, accès aux chaînes diffusant les matchs, plus grande capacité d’accueil des groupes qu’à la maison (à partir du 30 juin), sans oublier la convivialité et le partage des émotions autour d’un verre comme à l’ère pré-Covid ! »

Articles connexes

Le Magazine

Agenda

Du 28 au 30 Mai 2021

Printemps des Liqueurs

En savoir plus
Du 17 au 20 juin 2021

Bordeaux fête le vin

En savoir plus
Du 11 au 13 septembre 2021

Paris coffee show

En savoir plus
Du 12 au 13 septembre 2021

Salon Gourmet Selection

En savoir plus
Septembre 2021

Sirha

En savoir plus
Du 17 au 20 octobre 2021

Serbotel, Nantes

En savoir plus
Du 28 au 30 novembre 2021

EXP'HÔTEL - Bordeaux

En savoir plus
Du 15 au 16 mars 2022

M.A.D.E - Paris

En savoir plus
Du 15 au 19 octobre 2022

SIAL Paris

En savoir plus
Du 6 au 10 novembre 2022

Equip'hotel - Paris

En savoir plus
2022

Les Brasseurs de France au Salon de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
Reporté en 2022

Salon International de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
5-6 octobre 2021

Food Hotel Tech Nice

En savoir plus
9-10 novembre 2021

PARIS EVENT CENTER

En savoir plus