Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Fermeture des CHR | Les syndicats dégainent la menace judiciaire et exigent le retrait des mesures

Quatre syndicats professionnels de l'hôtellerie-restauration ont répondu aux annonces du Gouvernement sur la fermeture des bars et - ou - restaurants dans les grandes métropoles. Leurs exigences sont simples : le retrait pur et simple de la mesure.

À chaud, les réactions ne s'étaient pas faites attendre. Contacté par La Revue des Comptoirs le soir des annonces du ministre de la Santé Olivier Véran, Didier Chenet, président du GNI (Groupement national des indépendants), a fustigé les « mesures unilatérales » du Gouvernement et a dénoncé « une décision arbitraire » qui « stigmatisent les exploitants »

Une décision unilatérale et prise sans concertation avec les acteurs de terrain ou même les élus locaux, comme s'en était rapidement étonné la maire de Marseille.

Moins de 24 heures plus tard, quatre syndicats professionnels lancent la riposte par voie de communiqué, menaçant de porter le combat devant la justice : « La profession demande le retrait immédiat de ces décisions, affirment les syndicats. Les organisations professionnelles défendront l’intérêt du secteur devant les tribunaux si besoin. »

Des mesures de soutien attendues dans la journée

« Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des finances et de la relance a indiqué en réunion téléphonique que de nouvelles mesures de soutien seront annoncées dans la journée. Si elles ne sont pas à la hauteur des attentes exprimées, nous cesserons tous travaux avec le Gouvernement jusqu’à nouvel ordre. »

Les organisations professionnelles dénoncent une mesure injuste discriminatoire, et incohérente. Quand bien même les mesures de soutien annoncées par Bruno Le Maire atteindraient des sommets, les chances qu'elles compensent totalement une nouvelle interruption d'activité restent faibles. 

Articles connexes