Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Aides | Les restaurants demandent le rétablissement du fonds de solidarité

À la suite des annonces de Jean Castex, les syndicats de l'hôtellerie-restauration ont demandé le rétablissement des aides Covid pour les entreprises du secteur, fonds de solidarité en premier.

Les fêtes de fin d'année constituent habituellement une manne non-négligeable pour les entreprises de la restauration et de l'événementiel. 2021 ne fait cependant pas exception après deux ans de Covid, et les promesses de reprise économique sont d'ores et déjà plombées par la 5e vague. 

Les organisations professionnelles du secteur, GNC, GNI, UMIH et SNRTC, « appellent l’État à continuer de tenir son engagement d’accompagner économiquement les professionnels tant que des mesures sanitaires impacteront leur activité. » Elles demandent « le rétablissement d’urgence du Fonds de Solidarité, le retour de l’activité partielle « covid-19 », les exonérations des charges et l’aide « coûts fixes » simplifiée. La possibilité d’un nouveau report pour le remboursement des PGE tout comme un allongement de la durée de remboursement apparaissent également comme inévitable. »

Des secteurs déjà fortement impactés

Réagissant à l'allocution du Premier ministre du lundi 6 décembre, les syndicats dressent une liste non-exhaustive des secteurs géographiques et d'activité déjà touchés par la reprise épidémique. Impactés par le variant Omicron déjà et les fermetures de frontières des pays voisins pour certains ressortissants internationaux, comme en Suisse, où « la quarantaine imposée à l’encontre d’un certain nombre de ressortissants de pays européens (Royaume-Uni, Belgique, Allemagne) vient compliquer encore un peu plus la situation des clients en transit par la Suisse notamment par l’aéroport de Genève », expliquent les organisation professionnelles. Plus directement, « les restrictions imposées à la mobilité au niveau international par la France, l’Union européenne et les autres États ont impacté immédiatement l’activité des établissements habituellement fréquentés par une clientèle étrangère », poursuit le communiqué. 

Articles connexes