Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Étude | L'alimentation n'était pas « mieux avant »

Les jeunes générations ont confiance en l'alimentation actuelle, selon une récente étude d'OpinionWay réalisée pour le MeatLab Charal. Pour la majorité de la génération Z, il est actuellement plus facile de manger équilibré et les aliments ont également plus de goût et de saveur.

Contrairement aux à la génération des baby-boomers, les jeunes ont davantage confiance en l’alimentation actuelle. Si 75% des Français, toutes générations confondues, ont répondu par la positive à la question « L'alimentation, c'était mieux maintenant ? », pour les jeunes, les avis sont plus nuancés. Le « mieux maintenant » est effectivement essentiellement porté par les générations Z, d’après la dernière étude OpinionWay, réalisée dans le cadre du MeatLab de Charal. Un quart de ceux qui affirment que l’alimentation c’est mieux maintenant, sont des jeunes nés à partir de l’an 2000. 

Améliorations de l'alimentation 

Pour 52% des jeunes, l'amélioration vient du fait de pouvoir manger équilibré, mais aussi dans celui de prendre plaisir à travers les produits (51%) et dans le fait de manger en accord avec les saisons (40%). Enfin, 41% affirment que les aliments ont plus de goût et de saveur, alors que les baby-boomers témoignent de l'inverse, à 70%. L'étude démontre finalement en quoi la génération Z a une meilleure vision de la qualité de ce que l'on mange aujourd'hui, en comparaison des plus vielles généraitions. L'impact des communications institutionnelles sur les jeunes générations, expliquerait notamment la positivité dont les jeunes ont témoignée dans l'étude. 

Source: étude OpinionWay réalisée dans le cadre du MeatLab de Charal, réalisér sur un échantillon de 1000 Français âgés de 18 ans et plus. Un sur-échantillon de 150 individus issus de la génération Z est venu se greffer à cette dernière, qui a été menée du 24 août au 4 septembre dernier.

Articles connexes