Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Les chiffres de l'explosion de la livraison dans les restaurants

Selon The NPD Group, la livraison représente 318 millions de visites en restauration commerciale (hors cantines) en 2021, soit 8 % des visites totales du marché.

La livraison a explosé durant l'épidémie de Covid-19. Ce n'est pas une nouveauté. Ce phénomène a été rapporté de nombreuses fois, et les restaurateurs les premiers ont pu constater les changements d'habitudes de consommation des clients. The NPD Group revient avec des chiffres pour préciser l'ampleur de cette tendance. 

47 %

Selon l'étude, la livraison s'est durablement implantée dans le paysage de la restauration hors domicile. Avec la fermeture des établissements, elle s’est tout naturellement invitée dans le quotidien des Français… pour y rester. Entre 2020 et 2021, la livraison à domicile a bondi de 47 % , enregistrant même +85 % entre 2019 et 2021. Après deux années de crise sanitaire, elle s’est durablement inscrite dans les habitudes de consommation, puisque la tendance reste dynamique au premier trimestre 2022, avec un bond de 35 % comparé à la même période en 2021.

7,8 €

Le ticket moyen d’une commande en livraison s’établit à 7,8 € par personne en 2021.«  Toutefois, cette moyenne cache beaucoup de disparités entre les circuits et les moments de la journée », rapporte l'étude. En creusant, The NPD Group observe une hausse du ticket moyen en 2021 variant entre 5 % et 10 % en comparaison de 2019 (année de référence). Cette hausse s’explique par des facteurs comme l’inflation, mais également par un changement du mix produit (les pizzas étaient généralement moins chères et bénéficiaient de beaucoup d’offres spéciales en 2019, tandis qu’on a livré plus de plats et de burgers en 2021).

Analyse

Maria Bertoch, experte foodservice au sein de The NPD Group, analyse : « La crise sanitaire a été un accélérateur de croissance sans précédent pour un circuit de la livraison qui a gagné profondément en maturité depuis. Si la restauration rapide reste majoritaire et concentre les deux tiers des commandes, la livraison s’est désormais généralisée sur plusieurs segments. Le développement du travail hybride (présentiel et distanciel) marque l’arrivée de la livraison sur le lieu de travail. Des opérateurs comme Sodexo se sont adaptés afin de proposer leurs plats en livraison à domicile, tandis que les agrégateurs ont développé l’offre de groupe pour les commandes collectives depuis les bureaux. »

Articles connexes