Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Business & Stratégie

VAE | Les astuces pour booster la vente à emporter

Tout au long de la crise sanitaire, la vente à emporter n'a cessé de prendre de l'essor. Et les restaurants ont tout intérêt à multiplier les points de contact avec leur clientèle pendant mais aussi après les restrictions afin de maintenir les liens. Voici les astuces pour doper ce canal de vente en plein devenir.

Non seulement 59 % des restaurateurs interrogés en mars 2021 proposent une offre de vente à emporter soit 38 points de plus que l'année précédente, mais aussi un Français sur 4 l'envisagerait comme une alternative à la restauration sur place, même si toutes les restrictions étaient levées, selon une étude NielsenIQ BASES. Ainsi, non seulement elle répond à un véritable besoin des clients, mais surtout elle pourrait durablement s'installer. La Wine-Tech 10-Vins dévoile cinq clefs pour instaurer ce modèle dans son restaurant.

Sortir du lot

Tout l'enjeu réside dans la visibilité de son offre. Il est essentiel de la présenter sur les réseaux sociaux. Ce canal est en effet une des premières sources d'information en matière de contenu « alimentaire » avec près de 40 % des utilisateurs Facebook qui visionnent ce type de contenu et 38 % des Instagramers. Lorsqu’on prend en considération ces chiffres, il apparaît comme une vraie opportunité de publier des photos de ces plats, de communiquer le menu de la semaine… d’allécher en sorte les clients !

Augmenter son panier moyen

Pour optimiser les bénéfices de la VAE, les ventes additionnelles ne doivent pas rester accessoires. Faire le choix de proposer un vin en accompagnement d’un plat ou jouer sur les accords entre mets et vins sont deux stratégies payantes. Vous pouvez aussi proposer des formules, celles-ci augmentent la valeur perçue du client. Avec une offre Entrée-Plat-Dessert, vous allez pousser un client à commander plus que ce qu’il avait prévu, mais il aura l’impression de faire des économies : c’est gagnant-gagnant. Proposer des offres sur un temps limité est attractif également de type happy hour ou produit disponible jusqu’au…

Fixer le « juste » prix

Pour attirer l'œil, il est préférable de baisser un peu le coefficient tout en conservant une marge correcte, pour pallier les angoisses des clients qui seront peut-être plus réticents à dépenser. Surtout, lorsque l’on propose de la vente à emporter, il faut avoir en tête qu’il y a du service en moins. Un produit ne peut donc être vendu au même prix que s’il avait été servi à table par du personnel.

Fidéliser ses clients

Pour fidéliser des clients qui se sont déjà déplacés à plusieurs reprises, ne négligez pas les petites attentions à leur égard, par exemple en leur offrant un coupon valable sur leur prochaine commande. De plus, soigner les emballages peut de la même façon leur donner envie de revenir. Il ne faut pas hésiter également à les encourager à vous suivre sur les réseaux sociaux, ce qui peut jouer la différence. En matière de ligne éditoriale, il est important de rester cohérent avec le style et le ton de votre établissement.

D'une manière générale, les clients apprécient le contenu visuel (photos et vidéos) ainsi que la transparence. Par ailleurs, leur faire vivre les coulisses de votre restaurant tout en partageant du contenu exclusif aura pour conséquence positive qu'ils se sentiront privilégiés.

Articles connexes