Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Covid-19 | Les annonces d’Olivier Véran face à la 5e vague

Le ministre de la Santé a pris la parole, ce jeudi 25 novembre, pour annoncer de nouvelles mesures permettant de limiter les dégâts de la 5e vague de Covid-19. Bien que les fermetures d’établissements et le confinement ne soient pas envisagés pour le moment, Olivier Véran déclare de nouvelles consignes de vaccination et d’accès au passe sanitaire.

À l’occasion d’une conférence de presse, Olivier Véran annonce la nouvelle ligne de conduite, face au rebond de l’épidémie de Covid-19. Le ministre de la Santé rassure en déclarant : « Je ne vous annoncerais ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des magasins, ni restriction des déplacements. »

Il explique ensuite l’importance de la vaccination en rappelant « que la grande majorité des hospitalisations concerne des personnes non-vaccinées ». Il poursuit et explique même que sans la vaccination, « nous serions probablement déjà tous confinés ».

Un vaccin très protecteur donc, mais dont l’efficacité va diminuer avec le temps. « Le rappel sera ouvert à tous les adultes de plus de 18 ans, cinq mois après la deuxième dose. » 

Une 3e dose obligatoire

Le rappel du vaccin sera donc primordial pour conserver les avantages du passe sanitaire puisque ce dernier « sera inactif à partir du 15 janvier pour les Français qui n’auraient pas fait leur dose de rappel, sept mois après la deuxième dose ». 

En parallèle de cette campagne de vaccination, le gouvernement modifie la durée de volatilité des tests en déclarant qu’ « à compter de lundi, les tests ne seront plus valables 72 h. Nous réduisons la durée de validité à 24 h. » Un moyen d’amener les 6 millions de Français qui ne sont toujours pas vaccinés à donner de leur personne pour réduire les dégâts de la 5e vague. 

Retour du masque dans les lieux clos

Autre annonce choc du ministre de la Santé : le retour du port du masque dans les lieux accueillant du public, sont évidemment concernés les CHR mais aussi les boîtes de nuit. « Un décret rendra obligatoire le masque dans les lieux couverts » où le passe sanitaire s’applique.

Articles connexes