Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Les accords de frais santé et de prévoyance en CHR vont changer

En déficit de cinq millions d’euros, le système de santé et prévoyance des CHR va être révisé. La signature est ouverte du 30 juin au 13 juillet entre syndicats et organisations patronales.

Le dialogue social se poursuit dans les CHR. Après la signature de l’accord d’augmentation des minimas sociaux en début d’année 2022, les organisations professionnelles s’attaquent aux frais de santé et prévoyance. Le fonds de la profession était en effet en déficit de cinq millions d’euros. Ce déficit s’est creusé sur le long terme, en raison du choix d'utiliser les réserves conséquentes dont disposaient le fonds, plutôt que d'augmenter les cotisations. Engagé avec Malakoff Médéric Humanis et Klésia, le secteur avait même envisagé un temps de changer de partenaire, « ce qui était plus simple à faire une fois les fonds utilisés plutôt qu’avec 100 millions sur le compte », explique un professionnel proche des négociations.

D’après nos sources, le nouveau contrat de santé et prévoyance entrera en vigueur « de fait » le 1er juillet, et se poursuivra finalement avec le groupe Malakoff Médéric Humanis et Klésia. Le montant de la cotisation, qui passe à 47 euros par mois, se traduit par une nette aumgentation de la part employeur, qui assure la prise en charge à hauteur de 65%. Côté salarié, cela se traduira par une augmentation nette de deux euros de la cotisation mensuelle.

Ce changement a également pour but de recentrer les activités d’accompagnement existantes avec Action sociale HCR prévoyance, et d’y ajouter de nouvelles sous une nouvelle dénomination, HCR Bien-être. On y retrouve les aides de garde d’enfant, l’aide à la cantine, l’aide au logement pour les saisonniers, l’assistance surendettement, maladie et handicap, ou encore l’aide centre aéré. Une nouvelle garantie assistance vient se greffer, qui vise à supporter le soutien psychologique, l’aide à la parentalité, et l’aide aux aidants pour l’hospitalisation et maladies.

Il n’y aura cependant a priori pas de montée de charge sur les remboursements médicaux (lunettes, osthéo, etc). Cet accord est ouvert à la signature du 30 juin au 13 juillet. Les changements ne concerneront que les entreprises assurées chez les organismes paritaires partenaires comme indiqué plus tôt. 

Articles connexes