Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Étude | Le secteur est optimiste

La restauration a su réagir avec créativité durant les confinements successifs et à la reprise. Selon une étude menée par Wine Paris & Vinexpo, la période actuelle est teintée d’optimisme.

Les restaurateurs ont fait preuve d’un « dynamisme créatif » pendant la crise sanitaire, assure une étude menée par Wine Paris & Vinexpo. En effet, une majorité de restaurants (60 %) a créé une offre de vente à emporter et/ou en livraison. Cette nouvelle offre a permis à 72 % d’entre eux de fidéliser une nouvelle clientèle. À la réouverture, preuve du succès de cette initiative, 60 % d’entre eux ont maintenu cette activité, alors qu’ils étaient moins de 10 % à pratiquer la vente à emporter avant la crise.

L’optimisme de la reprise 

Du point de vue des professionnels du secteur, la reprise est plutôt bonne (34 %) voire très bonne (16 %), alors que 47 % la trouve moyenne. Ils sont 31 % à estimer que le retour à une activité « normale » se fera d’ici trois à six mois 3 à 6 mois et 46 % envisagent de façon optimiste, voire très optimiste, leur activité au second semestre 2021. Par ailleurs, 52 % des restaurateurs constatent que leur clientèle locale est plus importante qu’avant la crise sanitaire. Les restaurateurs notent par ailleurs un retour de la convivialité et déclarent à 66 % et à 65 % que les couples et les groupes d’amis sont les premiers à être retournés au restaurant.  

L’atout vins et spiritueux 

Selon l’étude, 80 % des professionnels interrogés affirment que l’offre de vins et spiritueux a été un atout majeur pour leur réouverture. Les restaurateurs déclarent à 71 % que le vin rouge contribue pour une grande part à leur chiffre d’affaires en boissons alcoolisées. Ils sont 64 % à indiquer que les vins blancs et à parts égales (33 %) les vins rosés, les champagnes et les effervescents ont une place importante dans leurs résultats. Le vin au verre fait son grand retour : 83 % des restaurateurs le déclarent à nouveau comme le format le plus demandé devant la vente de bouteilles. Pour 44 % des restaurateurs, cette consommation post-crise participe à leur chiffre d’affaires pour une part quasi identique à celle d’avant la crise sanitaire. 

Articles connexes