Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Reprise | Le SDI réclame un maintien des aides

Le ministre Alain Griset et ses conseillers ont reçu le SDI dans la matinée du 25 août afin d'assurer la pérennité de l'activité des professionnels. Le syndicat plaide pour un maintien des aides.

Une réunion de travail s'est déroulée entre le SDI , Syndicat des Indépendants et des TPE, et le ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, Alain Griset, ce mercredi 25 août.

L'objet de cette rencontre pour le SDI était de présenter les différentes mesures nécessaires aux indépendants pour envisager la pérennité de leur activité, dans un contexte économique, social et sanitaire qui n'a pas permis une reprise égale de l'activité pour tous les secteurs. 

Les propositions mises sur la table concernent notamment le rétablissement du fonds de solidarité universel pour l'ensemble des entreprises en forte baisse de CA sur l'ensemble du semestre avec un déclenchement à 20 % de pertes constatées et un plafond à 1500 euros. Par ailleurs, sur l'obligation de passe sanitaire pour les salariés, le SDI suggère la suspension du contrat de travail sur une durée minimum fixe de 1 mois en cas de maintien de refus de pass sanitaire par le salarié à l'issue de l'entretien prévu 3 jours après le constat d'absence de pass ; la création d'une Task Force Pôle Emploi à destination des professionnels pour trouver rapidement du personnel de remplacement dans le cas de la suspension d'un contrat de travail pour défaut de pass ; la prise en charge par l'État du surcoût des intérimaires embauchés en remplacement ; et la défiscalisation des heures supplémentaires réalisées par les salariés de l'entreprise en vue de combler l'absence des salariés non vacciné. 

Le syndicat a abordé également la question du PGE et de la mise en place d'un décalage supplémentaire de remboursement pour un étalement de 6 à 8 ans ainsi que celle des charges sociales dues en 2021 avec l'étalement de leur paiement sur la base du 12/24/36 mois.

Le maintien des droits sociaux amputés par la crise est un gage pour envisager la pérennité de leur activité, selon Marc Sanchez, secrétaire national du SDI.

Photo : Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises

Articles connexes