Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Mama Shelter / France & Monde | Le rooftop dans l'ADN

Les rooftops font partie intégrante de l'identité du groupe hôtelier français. En 2019, Mama Shelter annonce trois nouveaux établissements, dont deux en France.

Après l'ouverture de son premier établissement parisien rue de Bagnolet en 2008, Mama Shelter a connu un succès fulgurant. Les « Mamas » ont fleuri un peu partout : Marseille (2O12), Lyon et Bordeaux (2013), Los Angeles (2015), Rio (2016), Toulouse, Belgrade, Prague (2018), et très prochainement Londres, Lille et Paris Sud. Les hôtels à succès de la famille Trigano emploient 780 salariés dans le monde. Mama Shelter, qui a rejoint le groupe Accor Hôtels en 2014 (il est détenu à 49 % par ce dernier), réalise un chiffre d'affaires de 59 M€ et 6,1 M€ de bénéfices d'exploitation. Un succès qui peut s'expliquer par une sélection toujours pointue des emplacements, sur lesquels Mama applique toujours sa patte branchée. Déco soignée, chambres connectées, rooftops et cartes allant de la comfort food au plat gastronomique : les hôtels du groupe s'adressent à une clientèle jeune et urbaine, venue découvrir une ville le temps d'un week-end.

Mama Shelter (Bordeaux).

Les roof-tops de ses établissements, dont l'accès n'est pas seulement réservé aux clients de l'hôtel, ont d'ailleurs reçu plusieurs prix de meilleur rooftop par le magazine Vogue. Loin d'offrir seulement une vue, les terrasses perchées proposent toujours une carte fournie de boissons et de plats, ce qui permet au groupe de réaliser des bénéfices en dehors de sa clientèle de chambre. La restauration génère d'ailleurs 56 % du chiffre d'affaires dans les Mama Shelter et, à Paris, on y sert entre 400 et 500 couverts par jour, un chiffre bien supérieur aux 20 % que représente habituellement la restauration en hôtellerie. « (Mama Shelter) Ce n'est pas un hôtel, mais un restaurant, avec des chambres au-dessus », a ainsi déclaré Serge Trigano à propos de ses hôtels au magazine Capital.

Le rooftop bordelais est ouvert de 12h à 22h.