Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Les brasseries - Paris | Le Grand Café Capucines, le renouveau

À deux pas de la place de l'Opéra à Paris, Le Grand Café Capucines a bénéficié d'une rénovation complète. De la déco à la carte, tout a été repensé pour (re)conquérir la clientèle parisienne.

Rouvert au printemps 2019 paré de ses nouveaux atours, Le Grand Café Capucines a instantanément enregistré une fréquentation en hausse de 10 points. Le décor, signé du duo Toro et Liautard, qui a distillé laiton et luminaires sur les deux étages, a vivifié cette brasserie parisienne centenaire. Un comptoir en acajou a été implanté à l'entrée, un rang de 12 guéridons a été disposé le long de la façade… En six semaines de travaux, tout a été revu. Coût de la rénovation ? « Environ un million d'euros » , détaille Lilian Combourieu, DG de la division Restaurants parisiens de Bertrand Restauration. Le groupe qui a racheté l'établissement en 2016, alors propriété des Frères Blanc, avait dû se rendre à l'évidence : « On était devenue une brasserie à touristes », regrette le lieutenant d'Olivier Bertrand, à la tête d'une business unit comptant 19 établissements, 1 500 employés et un chiffre d'affaires avoisinant les 140 M€.


« Les attentats avaient déjà marqué un coup d'arrêt, les Gilets jaunes ont été corrosifs pour 
notre chiffre d'affaires. Car dès que la fréquentation provinciale et touristique baissait à Paris, notre chiffre d'affaires s'affaissait. On s'est donc attaché à réhabiliter l'établissement et à revenir à l'histoire de cette maison ancrée dans son quartier. »


Pour ce faire, côté cuisine, tout est élaboré sur place. « Sur 90 personnes, 45 % de l'effectif est destiné à la cuisine », souligne Lilian Combourieu. Côté prix, aussi, la stratégie est à la conquête d'une clientèle de quartier, avec un menu à 19,50 € le midi pour un taux de prise atteignant 18 %, soit 8 points de plus que pour l'ancienne formule, qui était proposée à 23 €. Si le ticket moyen sur la journée n'a pas bougé, la limonade, elle, s'affiche comme un segment prometteur, en croissance de 40 % ; et les 24 places en terrasse n'y sont pas pour rien. « Selon les jours, elles nous permettent de générer 2 000 à 4 000 euros. » Côté chiffre d'affaires, Lilian Combourieu estime que Le Grand Café pourrait dégager 10 M€ par an.

© Leny Guetta


Carte sur table

  • CA : de 7 à 9 M€
  • Couverts/jour : de 400 à 650
  • Places assises : 220 + 24 en terrasse
  • Effectif : 90 personnes
  • Ouverture : 7 j/7 et 24 h/24
  • Formule du midi : 2 plats, 19,50 €
  • 40 personnes en cuisine
  • 30 % de bio à la carte des vins

 Contact

Le Grand Café Capucines

 4, boulevard des Capucines, 75009 Paris

01 43 12 19 00

legrandcafe.com

Facebook : @GrandCafeCapucines

Instagram : grandcafecapucines

Articles connexes