Comptoirs // L'ambition d'une institution

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Sélection Drinks

La Sélection Equipement & Services

La Tournée des Patrons

Profession

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Castel Plage | L'ambition d'une institution

Difficile de croire qu'au départ Castel Plage était une cabane à pan-bagnat. Sans prétention elle revendique depuis toujours la plus belle vue sur la baie des Anges.

« Je fréquente cette plage depuis 1968, raconte Ali Abdel-hafidh, maître des lieux depuis trente-trois ans. J'y ai appris à nager, c'est là que j'ai fait ma première saison comme plagiste quand j'avais 17 ans. » Jusqu'à ce jour de 1985 où quelques grains de sable viennent gripper les rouages de l'ascension fulgurante de sa marque de vêtements. Il plaque tout et rachète la plage de son enfance. Cet endroit, c'est désormais des souvenirs et une vie de travail à monter et démonter chaque année la fabuleuse rotonde type Art déco. « J'ai complètement imaginé le lieu, notamment la structure Belle Époque. » Dans cet écrin d'un autre âge, il présente les menus sur tablette, « pratique pour les traductions et la mise à jour des suggestions » , sans jamais écarter quelques œuvres que lui ont offerts ses amis artistes Ben, Sosco ou Moya. Castel Plage est une oasis pour fins gourmets et amateurs de quiétude un brin hype. Frédéric Jean-Georges rend depuis quatre ans hommage à la cuisine de bord de mer. Le poulpe de retour en grâce, mijoté, mariné ou snacké, le loup et la dorade royale rôtis, les filets levés à table. La salade niçoise sans à-peu-près. « Avant, le poulpe, c'était un plat du pauvre, comme la sardine. Ici, il est à la carte depuis toujours. » Quelques viandes pour les inconditionnels, le tout sans chichis mais avec élégance, bonne humeur et les produits frais de la criée de Sète et des maraîchers de l'autre côté de la frontière.

Ali Abdelhafidh

À la tête

Il menait une carrière internationale fl orissante dans la mode, il aura suffi d'un shooting photo à Castel Plage pour qu'il retourne sa veste. Au début des années 1980, Ali Abdelhafi dh crée la marque de vêtements Piéton, marchant dans les pas de son père tailleur. Un coup du destin et il lâche tout et entreprend de faire de ce coin de sable un lieu où chacun se sentirait bien dans ses espadrilles. Castel Plage a été créé en 1932, Ali est le troisième concessionnaire. Avant lui, un autre a tracé cinquante ans d'histoire sur le sable. « Ça ne s'improvise pas d'exploiter une plage comme ça. » C'est pourtant ce qu'il a fait !

L'établissement

Chiffre d'affaires : 1,80 M€

Places assises : 180

Effectif : 32

Ouverture : 7 j/7, de 8 h à 1 h, de mai à fi n septembre

Ticket moyen : de 40 à 60 €

Café : 3-5,50 €

Demi pression : 6 €

Plat du jour : aucun, mais des suggestions

Vin au verre : 6 €

Vin à la bouteille : 25-90 €

450 couverts/jour en moyenne

Clientèle locale et d'estivants

Produits locaux et de l'Italie voisine

Site web Castel Plage

Instagram Castel Plage

Articles connexes

Le Magazine

Agenda

14-16 décembre 2018 / Paris

Salon ViniBio

En savoir plus
30 novembre - 2 décembre 2018 / Lyon

2ème salon gastronomique de Lyon

En savoir plus
13-14 janvier 2019 / Paris

Salon des vins de la Vallée du Rhône et de la truffe

En savoir plus
19 janvier 2019 / Sarlat

Trophée Jean Rougié du foie gras et de la truffe - spécial 10 ans

En savoir plus
26-30 janvier 2019

Sirha, à Eurexpo, à Lyon

En savoir plus
11-13 février 2019 / Paris

1ère édition de Wine Paris "quand Paris devient la capitale mondiale du vin"

En savoir plus