Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Écologie | La Consigne Green Go s’étend dans le Xe arrondissement

Après s’être attaquée à la restauration collective, la strat-up Green Go, avec le soutien de la Mairie de Paris et de Citeo, lance son service digital de consigne pour réemploi dans le Xe arrondissement de Paris. Une cinquantaine de restaurants et une vingtaine de Franprix participent d'ores et déjà à l'opération.

En partenariat avec la ville de Paris et Citeo, la Consigne Green Go vient de lancer un système de consigne digital. La solution a été déployée dans le Xe arrondissement, dans le cadre de l'opération Paris s'emballe, et compte dores et déjà de nombreux adeptes. L'arrondissement dispose d'une trentaine de points de collecte : une vingtaine de restaurants et une dizaine de Franprix. « À Paris, la vente à emporter produit chaque jour quinze tonnes d’emballages plastiques. C’est un véritable fléau écologique. La consigne est un axe majeur pour lutter contre le plastique », note l'adjoint à la Mairie de Paris en charge de l'économie sociale et solidaire, de l'économie circulaire et de la contribution à la stratégie zéro déchet, Florentin Letissier.

Une dizaine de Franprix du Xe proprosent des contenants réutilisables Green Go. 

Pour initier l'opération, la ville de Paris a accordé un subvention de 11 000 € à ma Consigne Green Go afin d'acheter 10 000 contenants hermétiques en verre, fabriqués en France. La start-up les a ensuite fournie aux restaurants et supérettes partenaires du Xe arrondissement. Le choix de cet arrondissement n'est pas dû au hasard. Diverses expérimentations comme la rue zéro déchet, situé rue de Paradis, ont lieu dans le Xe. « Cette approche territoriale nous permet de structurer la filière circulaire de consignes pour réemploi à Paris et comprendre l'impact positif d'une telle opération », explique Florentin Letissier. 

Florentin Letissier (adjoint à la Mairie de Paris en charge de l'ESS), Yasmine Dahmane (cofondatrice de Green Go) et Alexandra Cordebard (maire PS du Xe) réunis pour le lancement de Green Go. 

Facile d'utilisation 

Pour les utilisateurs, le principe est très simple. Il suffit de se munir de son smartphone et de télécharger l'application la Consigne Green go. Sur cette application, tous les points de collecte sont référencés. « Après avoir identifié un partenaire autour de vous, en vous géolocalisant sur notre application mobile, allez-y. Ensuite, vous optez pour l'option consignée, vous l'indiquez simplement au comptoir. Et on va vous servir dans un emballage non pas jetable, mais réemployable, et ça ne va rien vous coûter », détaille Yasmine Dahmane, la co-fondatrice de la Consigne Green Go. Le serivce est donc complètement gratuit. Il y a bien une caution, qui peut aller jusqu'à 10 € si le bocal n'est pas déposé dans les temps dans un collecteur d'une des supérettes ou chez un restaurant partenaire. Passés 30 jours, la caution sera débitée. Un QR code permet de vérifier que la date de retour a bien été respectée.


La maire (PS) du Xe, Alexandra Cordebard, teste le dispositif. 

250 points de collecte d'ici 2021

La Consigne Green Go espère grossir son offre de restaurants et supérettes d'ici la fin 2021. L'objectif a été fixé à 250. « Nous faisons du porte à porte pour convaincre les professionnels », note Lucas Graffan, cofondateur de la Consigne Green Go. Selon lui, les restaurateurs auraient tort de s'en passer. Le prix de ces contenants réutilisables est équivalent aux contenants classiques utilisés pour de la vente à emporter ou de la livraison. « L'application Green Go s'occupe de tout. Le restaurateur n'a pas à gérer l'approsionnement, ni le flux de consignes. Il sera facturé à l'usage, en fonction du nombre de contenants », poursuit-il.

Si l'opération fonctionne, la ville de Paris pourrait l'étendre à toute la capitale. 

Articles connexes

Le Magazine

Agenda

Du 28 au 30 Mai 2021

Printemps des Liqueurs

En savoir plus
Du 11 au 13 septembre 2021

Paris coffee show

En savoir plus
Du 12 au 13 septembre 2021

Salon Gourmet Selection

En savoir plus
Septembre 2021

Sirha

En savoir plus
Du 17 au 20 octobre 2021

Serbotel, Nantes

En savoir plus
Du 28 au 30 novembre 2021

EXP'HÔTEL - Bordeaux

En savoir plus
Du 15 au 16 mars 2022

M.A.D.E - Paris

En savoir plus
Du 15 au 19 octobre 2022

SIAL Paris

En savoir plus
Du 6 au 10 novembre 2022

Equip'hotel - Paris

En savoir plus
2022

Les Brasseurs de France au Salon de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
Reporté en 2022

Salon International de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
5-6 octobre 2021

Food Hotel Tech Nice

En savoir plus
9-10 novembre 2021

PARIS EVENT CENTER

En savoir plus