Comptoirs // L'Ère des puristes

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Pizzeria | L'Ère des puristes

Si la spécialité italienne perd chaque année un peu plus de terrain en restauration, on assiste néanmoins à sa premiumisation. Les professionnels misent sur l'évolution des recettes pour se différencier, privilégient la qualité et communiquent davantage sur l'authenticité.

Le marché de la pizza fait partie des poids lourds de la restauration avec 20 000 points de vente, estime CHD Expert. Il se découpe en trois univers : la pizza en modèle américain, relativement traditionnelle à pâte épaisse, en restauration rapide ou à table, la pizza napolitaine que l'on retrouve dans les pizzerias traditionnelles ou restaurants à table (en plus de leur menu traditionnel) et la pizza plus haut de gamme proposée dans des établissements innovants de la restauration à table. Il y a encore trois ans, ce marché se portait à merveille mais, entre 2015 et 2017, il a accusé une décroissance de 9 %, selon l'indice pizza publié par Gira Conseil, et la tendance se poursuivrait en 2018. En cause, la concurrence du sandwich et du burger qui s'est considérablement accrue. Face à ce repli, la restauration commerciale, qui domine largement le secteur avec 48 % des parts de ce marché en volume, a vu son chiffre d'affaires régresser. Si le prix moyen de la pizza est en baisse de 2 % à 6,15 euros, le marché s'ouvre de plus en plus vers une premiumisation de la pizza, une façon de se démarquer dans cet univers très concurrentiel : « La pizza se veut de plus en plus qualitative, fraîche et consommée sur de multiples espaces différents de restauration, analyse Nicolas Nouchi, Global Head of Market Re-search pour CHD Expert. Les sites parlent de qualité des ingrédients, rassurent sur les origines de la farine, impressionnent avec un four authentique fabriqué sur le lieu de naissance de la pizza… » Ainsi, certains acteurs tirent parfaitement leur épingle du jeu en proposant une expérience client poussée, mettant largement en avant l'origine italienne du produit et son authenticité. Une tactique qui séduit les clients français qui, ne l'oublions pas, restent les plus gros consommateurs de pizza, après les Nord-Américains.

Retrouvez les établissements de ce mois-ci : 

Bijou

Iovine's

Mamamia Pizza

Dalmata

Magnà

Le salon de la pizza revient pour sa 9e édition

Depuis neuf ans, la pizza possède son propre salon : Parizza, qui se tiendra les 1er et 2 avril 2019 à la Porte de Versailles à Paris.

Le témoignage des experts, des démonstrations culinaires et de nombreuses innovations seront proposés aux visiteurs.

Le championnat de France de la pizza aura lieu au cours de cet événement qui se veut le point d'orgue d'un marathon de douze mois qui aura donné sa chance à des pizzaiolos lors de 15 épreuves de sélection à travers la France. Seuls 150 d'entre eux décrocheront le sésame pour s'affronter le jour de la finale. Ce concours a vocation à faire connaître les artisans pizzaiolos à l'échelon local et national mais aussi à servir de tremplin à l'international. www.parizza.com