Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Mesures sanitaires | Jauge à 50 % dans les restaurants et bars : « inacceptable » selon le GNI

Même si Didier Chenet salue la reprise annoncée des bars et restaurants, le patron du GNI veut que le protocole sanitaire négocié en octobre 2020 soit remis sur la table, et refuse catégoriquement l'idée d'une jauge de 50 % dans les établissements.

Didier Chenet, président du GNI (Groupement National des Indépendants)

Maintenant que nous avons des dates précises, nous souhaitons que le protocole sanitaire qui entrera en vigueur soit le même que celui que nous avions négocié en octobre. Nous entendons parler d’une jauge de 50 %; ce serait inacceptable et mission impossible pour de nombreux exploitants. Nous sommes très attentifs sur ce point dans nos négociations avec le gouvernement.

Je suis satisfait que le Président de la République ait admis un principe de dégressivité des aides au prorata du CA. Un calendrier fixe pour toute la France serait injuste car certaines zones du territoire repartiront rapidement alors que Paris et les grandes villes souffriront davantage. Nous estimons que l’application du protocole génère mécaniquement des baisses de CA et qu’il faut maintenir les aides au moins jusqu’à la levée complète des mesures. Je reconnais qu’on a été soutenu et que cela a évité les défaillances que l’on pouvait craindre. Mais il ne faut pas qu’on nous lâche dans les derniers instants; ce qui mettrait beaucoup de monde à genoux. Nous essayons avec Bercy de négocier un équilibre dans le retrait progressif des 4 aides : fonds de solidarité, exonérations de charges, crédit de charges et chômage partiel. Je souhaite enfin des mesures de relance, une campagne de promotion du tourisme français dans son ensemble, une autre campagne à destination des seniors ciblée sur l’arrière-saison.

Articles connexes

Le Magazine

Agenda

Du 17 au 20 mai 2021

Hostelco - Barcelone

En savoir plus
Du 18 au 21 mai 2021

ProWine Asie - Hong Kong

En savoir plus
29 mai au 2 juin 2021

Sirha - Lyon

En savoir plus
Les 14, 15 et 16 juin 2021

Vinexpo - Paris

En savoir plus
Les 14, 15 et 16 juin 2021

WINE - Paris

En savoir plus
Du 17 au 21 juin 2021

Bordeaux fête le vin

En savoir plus
Les 5 et 6 septembre 2021

Paris coffee show

En savoir plus
Du 26 au 27 septembre 2021

Salon Gourmet Selection

En savoir plus
Septembre 2021

Sirha

En savoir plus
Du 17 au 20 octobre 2021

Serbotel, Nantes

En savoir plus
Les 21, 22 et 23 novembre 2021

EXP'HÔTEL - Bordeaux

En savoir plus
2021

Printemps des Liqueurs

En savoir plus
2021

Air Provence - Var

En savoir plus
2021

M.A.D.E - Paris

En savoir plus
Du 15 au 19 octobre 2022

SIAL Paris

En savoir plus
2022

Les Brasseurs de France au Salon de l'Agriculture - Paris

En savoir plus
2022

Equip'hotel - Paris

En savoir plus
Reporté en 2022

Salon International de l'Agriculture - Paris

En savoir plus