Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Food & Drinks

Liqueurs | H. Theoria, la marque française qui veut conquérir le monde des spiritueux

Développée par Marlène Staiger et Camille Hédin en 2016, H. Theoria est une nouvelle marque de liqueurs françaises. Les spiritueux sont développés à la manière de la grande parfumerie, où les arômes exotiques se mêlent pour créer un nouveau goût unique.

Elles ont déjà leurs entrées chez les plus grands. Lutetia, Petit gris, Art Cocktail Club... En cuisine, en cocktail ou en pur, les liqueurs de H. Theoria ont réussi à s'imposer dans le monde exigeant de la boisson haut-de-gamme en à peine quatre ans d'existence.

Derrière l'idée, la conception et le goût, il y a Marlène Staiger, nez formée et diplômée de l'Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l'aromatique alimentaire. « Quand on pense aux nez, on pense aux parfums, mais il y a aussi toute cette facette de l'alimentaire et du goût qu'on oublie trop souvent, et c'est cette voie-là que j'ai choisie », explique-t-elle. Elle fait ses premiers pas dans les liqueurs en Bourgogne, avant de travailler dans la recherche et développement pour Le Laboratoire (Paris 1er), un lieu de rencontre en Arts et Sciences fondé par un chercheur d'Harvard. De sa formation et de ses expériences, elle tire une passion pour l'expérimentation, l'art et le goût, avec en toile de fond cette rigueur scientifique qui se met au service du reste.

Tout part d'une idée

Chaque liqueur H. Theoria, elle l'imagine en amont. Une idée, comme celle d'une journée à la plage, la peau brûlée par le soleil et le sable chaud, lui inspire des associations d'arômes, où la fleur d'oranger, la figue et le cumin noir se mêlent entre eux.Midi Fauve » est ainsi la dernière liqueur née, fin 2020, qui complète la collection. Les bouteilles aussi sont créées et imaginées comme des oeuvres d'art, et le tout s'invite derrière le bar comme un produit haut-de-gamme, discret mais élégant à la fois. 

L'entrepreneuriat et le monde de la restauration, c'est Camille Hédin qui en fait son affaire. Formée en école de commerce, elle a quitté les bureaux pour revêtir le tablier de serveuse, puis barmaid pendant de longues années. C'est un peu elle qui, avec leurs trois premiers produits H. Theoria sous le coude, a poussé la porte des grands établissements parisiens pour s'imposer. Un culot payant, à observer le chemin parcouru par la jeune marque aujourd'hui. 

À la conquête du monde

A 60€ TTC, H.Theoria cible des consommateurs épicuriens et des professionnels de la mixologie, mais aussi le monde du luxe et de la haute gastronomie. Certains chefs comme Frédéric Larquemin au Trianon de Versailles, ont déjà expérimentés des accords sur des desserts, avec succès. Outre le développement de nouvelles liqueurs pour lesquelles Marlène s’impose de ne jamais utiliser deux fois le même ingrédient, H. Theoria regarde maintenant au-delà des mers, et ambitionne d'attaquer de nouveaux marchés, en Asie et aux États-Unis. 

Articles connexes