Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Conflit russo-ukrainien | En Russie, les anciens restaurants McDonald's changent de nom

Changement de nom pour les anciens restaurants McDonald's situés en Russie. Rebaptisés « Vkousno i totchka », les 850 établissements du pays vont ouvrir à nouveau leurs portes.

Après que McDonald's ait annoncé son retrait total de Russie, en signe de protestation face à la guerre en Ukraine, ses établissements changent de marque. Le directeur général du groupe russe Oleg Paroïev a annoncé le nouveau nom des établissements de la chaîne de fast-food : « +Vkousno i totchka+ », traduit « Délicieux. Point ». Son propriétaire, Alexandre Govor, a assuré que les 51.000 ex-employés de McDonald's conserveraient leur travail. Cet ancien propriétaire de restaurants McDonald's sous franchise se dit « ambitieux » et prévoit « d’ouvrir les 850 restaurants, mais aussi d’en développer de nouveaux ». 

À lire aussi : La chaîne de restauration rapide McDonald's se retire de Russie

Le restaurant « vitrine » a ouvert ses portes ce dimanche 12 juin, à midi, mais d’autres enseignes de la nouvelle marque russe ont déjà ouverts, selon les agences russes. Cet établissement « vitrine », situé place Pouchkine, à Moscou, est le lieu historique où le premier McDonald’s avait ouvert en janvier 1990, deux ans avant l’effondrement de l’URSS. Au total, quinze restaurants ont ouvert ce dimanche dans la capitale russe. Néanmoins, en raison de l’inflation, le groupe russe Oleg Paroïev a annoncé que les prix des hamburgers seraient supérieurs à ceux pratiqués par McDonald’s, mais qu’ils resteraient « abordables ». 

Articles connexes