Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Préparer la réouverture | Eats thyme : ouvrir au plus fort de la crise du Covid-19

Eats Thyme est un antre de la cuisine libanaise qui a ouvert ses portes le 1er juillet 2020. Alors que le bail a été signé trois semaines à peine avant l’annonce du premier confinement, la fondatrice Carla Rebeiz a quand même décidé de mener les travaux, pour une ouverture coûte que coûte.

La fondatrice Carla Rebeiz a décidé d'ouvrir Eats Thyme, un temple entièrement dédié à la cuisine libanaise familiale, mais en lui apportant une touche contemporaine. « Nous mettons à l'honneur la Mann'oushe cuisinées minute [galette issue de farine bio au mélange de thym, sésame et sumac, NDLR], un grand classique au Liban mais déclinée en version ve-gan, végétarienne ou à la viande, le tout avec des produits raisonnés », détaille-t-elle. Les mezzés sont, eux aussi, revisités du labné au zaatar, le houmous retravaillé et la salade César prend des accents libanais. Le four fonctionne toute la journée, les clients peuvent venir manger chez Eats Thyme du matin au soir. Le maître mot est la créativité, l'établissement propose deux plats du jour qui varient. Côté épicerie, les clients peuvent acheter les produits utilisés dans la cuisine libanaise. Cette création intervient dans un contexte particulièrement difficile : la fondatrice a signé le bail seulement trois semaines avant le premier confinement. Elle ne s'est pas découragée et a décidé d'effectuer les travaux de rénovation et d'aménagement pendant cette période. L'architecture s'est même adaptée au contexte : « Nous avons redessiné les plans le 20 mars pour favoriser la livraison et la distanciation sociale. » Ainsi, un comptoir dédié à la VAE tient une place centrale, et la salle se trouve à l'arrière. Si Carla Rebeiz pensait pouvoir ouvrir le 1er mai, le chantier a pris du retard notamment en raison des délais de livraison de matières premières qui étaient très longs. Finalement, l'établissement ouvre ses portes le 1er juillet, « sans table ni chaise, elles sont arrivées quinze jours après » . Alors l'équipe ne se démonte pas et crée à toute vitesse un espace extérieur pour recevoir les premiers clients. Et à l'annonce du second confinement, Carla Rebeiz opte pour l'ouverture : « Je n'ai pas débuté le 1er juillet sans mobilier pour m'arrêter maintenant.

On a commencé quand il ne fallait pas et on poursuit quand il ne faut toujours pas. Il faut être solide et sourd, et on est les deux ! On maintient le cap, ce n'est pas facile, on prend des risques, mais on espère que chaque jour vécu nous apportera de l'expérience pour le futur », confie-t-elle. 

Activité

Restauration et épicerie libanaise

Adresse

44, rue Coquillière, 75001 Paris 

Contact

01 42 33 21 15 www.eatsthyme.com

EatsThyme

eatsthyme

contact@eatsthyme.com

Carla Rebeiz

À la tête

Carla Rebeiz a d'abord fait carrière dans la finance pendant une vingtaine d'années comme directrice des équipes mondiales de vente auprès de grandes banques allemandes pour les Fonds souverains. À ce titre, elle a voyagé dans le monde entier. Cette Franco-Libanaise devient ensuite entrepreneur en créant une société d'investissements dédiée à l'accompagnement financier de projets d'entreprises et soutient notamment de nouveaux concepts de restauration. Depuis deux ans, l'idée a germé d'entreprendre elle-même dans le secteur de la cuisine : « On était partenaire d'une aventure un temps donné, mais c'était frustrant de ne pas aller plus loin. J'ai ruminé un projet et je me suis lancée » , explique-t-elle. Eats Thyme hérite de ses années d'expérience à parcourir le monde et ses restaurants.

Carte sur table

- Horaires : Habituellement : ouverture 7 j sur 7 de 10 h 30 à 23 h sauf le dimanche de 11 h à 16 h

Actuellement : ouvert tous les jours sauf le week-end de 11 h à 15 h

- Premier prix bouteille : 13 € côté épicerie et 25 € au restaurant

Articles connexes