Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Covid-19 | Discothèques : les aides financières sont renforcées

Le dispositif de prise en charge des coûts fixes des discothèques fermées durant la pandémie a été renforcé. Il a même été élargi pour inclure les propriétaires d'établissements ayant perdu 30% de leur chiffre d'affaires. Une aide complémentaire, correspondant à 50% de l’aide perçue pour le mois de décembre, a également été ajoutée.

Selon un décret publié ce mardi 12 avril au Journal officiel, le dispositif de prise en charge des coûts fixes des discothèques et bars dansants ayant dû fermer à cause de la pandémie va être élargi. Cette aide « renfort » du gouvernement pourra être apportée aux établissements fermés en décembre 2021 et janvier 2022. 

Cette compensation sur deux mois sera accordée aux propriétaires d’entreprises dès lors qu’ils pourront justifier d’une perte de 30% de leur chiffre d’affaires. Jusqu’alors, l’aide n’était accordée qu’à ceux ayant perdu 50% de leur CA. Et pour tenir compte de ce changement, le délai de dépôt des demandes est rallongé jusqu’au 30 avril. 

La mesure sera même complétée d’une nouvelle aide, dite « complémentaire », correspondant à 50% de l’aide perçue pour le mois de décembre. Cette compensation « est versée automatiquement, sans démarche de la part des entreprises, par la direction générale des finances publiques. »

Articles connexes