Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Startup | Digital : deux jeunes Lyonnais au secours des restaurateurs

Lancé en pleine crise du coronavirus, Yellow Tie vient au secours des restaurateurs pour la digitalisation de leurs établissements. Avec une offre de création de site internet à 1 200 euros en 5 jours, la petite société lyonnaise veut clairement se démarquer et proposer un service accessible et fiable.

« On ne savait même pas qu'on allait lancer ça », lance Yvan Hammami. Jeune entrepreneur lyonnais spécialisé dans l'e-marketing et la communication sur les réseaux, il a empilé pendant les mois du premier confinement nombre de retours d'artisans, commerçants et restaurateurs de la région pour donner naissance à son concept, Yellow Tie. 

Ce dernier s'appuie sur un constat, celui que les petites structures, notamment les restaurants et artisans, ont plus que jamais besoin d'un accès rapide et abordable aux possibilités qu'offre internet. En découle l'offre phare de Yellow Tie : la création d'un site personnalisé en cinq jours, avec un accompagnement à la communication sur les réseaux sociaux et la prise en main de l'outil pendant un mois. Le tout pour 1 200 euros hors taxes. 

« Pour une agence classique, on est sur trois mois de développement et 3 000 euros de coût en moyenne. Il y avait clairement un espace à prendre pour se démarquer ». Une offre plus rapide, moins chère, mais pas moins qualitative pour autant avertit son associé, Julien Prost. C'est lui qui se charge de la partie technique chez Yellow Tie : « Il y a des rendez-vous en amont avec les gérants de l'établissement pour définir ce qui leur convient, du design aux fonctionnalités, tout est entièrement personnalisé. Une fois qu'on a toutes les informations et que le cahier des charges est fixé, le développement se fait en cinq jours chrono ». 

Yellow Tie travaille avec Bryan, photographe professionnel, pour les photos des plats des restaurateurs. 

Le résultat est visible sur le site de la société, qui partage ses réalisations, au nombre d'une trentaine déjà en moins d'un an d'existence. Carte en ligne, informations pratiques, commandes sur le site ou redirection vers les plateformes Uber Eats et Deliveroo... Rien n'est laissé au hasard jusqu'aux photos des plats, réalisées par un photographe professionnel. 

Stratégie digitale et accompagnement technique

« Tout est livré clé en main, nous ne souhaitons pas que les clients restent dépendants de nous s'ils veulent s'approprier totalement leur site internet », promettent Yvan et Julien. Pour cela, un mois est consacré à l'accompagnement sur la prise en main du site internet. Les deux Lyonnais l'assurent, « une fois formé, le restaurateur peut gérer entièrement seul son site, sans avoir à en référer à nous s'il ne le souhaite pas ». 

Pas d'abonnement donc, et des coûts d'infrastructure diminués grâce aux partenariats de Yellow Tie. Titulaire d'une carte professionnelle chez l'hébergeur suisse écoresponsable Infomaniac, la société offre l'hébergement (qui coûte en moyenne 70 euros par ans), le nom de domaine et une adresse mail gratuite. 

Durant le mois de formation, une fois le site en ligne, Yvan reprend la main sur le dialogue avec les clients pour définir avec eux une stratégie de communication digitale. « On essaie de trouver avec eux leur client type en ligne et de mettre en place une communication claire qui va nous permettre d'aller le chercher. »

Des partenariats sur le long terme

Certains clients de Yellow Tie ont fait le choix de laisser la société administrer leur site pour eux. Dans plusieurs cas, Yvan Hammami a ainsi prolongé le contrat d'accompagnement sur plusieurs mois, en gérant en outre le budget publicitaire des commerçants et restaurateurs concernés. Il maintient dans tous les cas un canal de discussion en ligne avec les clients pour leur permettre de l'approcher facilement en cas de question urgente. 

Aujourd'hui, Yellow Tie a obtenu une place chez l'un des plus gros incubateurs lyonnais, le campus HEP, et envisage sereinement l'avenir : « Avec du travail et de l'implication, notre affaire est nécessairement rentable, explique Yvan Hammami. Au total nous sommes quatre, Bryan le photographe, Loïc le développeur, Julien et moi. Nos coûts sont donc limités. »

Si la société devrait continuer à agir uniquement en région lyonnaise pour l'instant, les associés envisage sérieusement de s'étendre à d'autres villes de France à moyen terme. « Cela dépendra des propositions que nous aurons ». 

Illustration principale : À gauche Julien Prost et à droite Yvan Hammami, co-fondateurs de Yellow Tie.

Articles connexes