Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Edito

Covid-19 | Demain sera ?

Une nouvelle vient éclairer la morosité ambiante : 60 % des Français veulent plus que jamais retrouver le chemin des restaurants, selon une étude menée par Lightspeed. C'est le chiffre le plus élevé des six pays européens sondés. Mieux, 44 % affirment que dîner au restaurant est la première chose qu'ils feront dès la levée des restrictions. Les coups de feu à venir s'annoncent donc grandioses, de quoi booster un peu le moral des troupes.

La crise de la Covid-19 a donc clairement joué un rôle d'accélérateur de tous ces nouveaux comportements : des Français rêvent de restaurants, la moitié d'entre eux souhaitant à l'avenir s'y rendre plus souvent, quand un quart continuera à commander la cuisine du chef à la maison… Ce sont des minirévolutions : les entrepreneurs disposent désormais d'un nouvel atout qui opère en dehors de leurs salles à manger. Une donnée confirmée par The NPD Group pour qui la livraison et la vente à emporter ont réellement vocation à perdurer. En parallèle, les dark kitchens , ces cuisines sans salle vouées à la livraison, ont pris de l'essor. Le système permet de rationaliser les flux, mais surtout aussi les coûts (nous y consacrerons un dossier dans le numéro d'avril). Autre bouleversement dans le paysage : le mouvement vers la gastronomie durable, et même le zéro carbone, longtemps considéré comme inaccessible. Le précurseur François Pasteau a réussi ce tour de force, inspirant une nouvelle génération. Nous sommes partis à la rencontre de ces hommes et de ces femmes qui ont depuis pris cet engagement.

Même le Fooding a décidé de voir grand en lançant tout bonnement une Journée nationale Zéro Carbo ! Et si l'après-covid passait par une restauration décarbonée ?

Articles connexes