Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Livraison de repas | Deliveroo condamné pour travail dissimulé

Suite à la requalification du contrat de prestation de service de l'un de ses coursiers en contrat de travail, la plate-forme a été condamnée, pour la première fois en France, pour travail dissimulé. L'affaire s'est déroulée devant le conseil de prud'hommes de Paris à la suite d'une procédure engagée par le coursier dès 2016, qui demandait la requalification de son contrat. C'est un juge départiteur (magistrat professionnel du TGI, qui intervient lorsque les conseillers prud'hommes n'ont pas réussi à se départager) qui est donc allé dans le sens du livreur à vélo et a condamné au passage Deliveroo à lui verser 30 000 euros. L'entreprise britannique a fait savoir qu'elle pourrait faire appel. Depuis 2015, année où le plaignant avait commencé à travailler pour Deliveroo, les conditions contractuelles ont évolué : il y a cinq ans, les livreurs étaient payés à l'heure.

Articles connexes