Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Covid-19

Soutien économique | Continuité des aides : le gouvernement rencontre les syndicats

Une rencontre a eu lieu entre les syndicats professionnels des CHR et plusieurs membres du gouvernement pour définir la bonne stratégie à adopter concernant les aides apportées au secteur. L'objectif affiché est d'accompagner la réouverture progressive des restaurants et bars de manière douce.

Tous les dispositifs d'aide seront maintenus après la réouverture du 19 mai. Fonds de solidarité, exonération des cotisations patronales, crédit de cotisation salariales et activité partielle continueront à soutenir les CHR, assurent les quatre syndicats majoritaires du secteur, le GNI, le GNC, l'Umih et le SNRTC. 

Ces derniers doivent maintenant continuer à travailler avec le gouvernement pour définir les jalons à poser dans la continuité des aides pour accompagner les réouverture des établissements. « Les organisations professionnelles et le Gouvernement travaillent ensemble à la meilleure articulation possible entre dégressivité calendaire et dégressivité en raison de la perte du chiffre d’affaires afin de pas compromettre la survie des entreprises à l’occasion d’une reprise d’activité qui sera disparate selon les établissements et les destinations », précisent les syndicats dans un communiqué commun.

On sait déjà que les CHR qui rouvriront partiellement seront éligibles dès le mois de juin au fonds de solidarité même si leurs pertes de chiffre d'affaires sont inférieures à 50 %, a annoncé le ministre de l'économie Bruno Le Maire. L'objectif affiché est d'encourager la réouverture, même en activité réduite.

Le fait : les aides prendront fin un jour

C'est un fait connu de l'ensemble des acteurs du monde de l'hôtellerie-restauration, les aides prendront fin un jour. Tout l'objectif est maintenant de savoir comment, et quand, afin que cette « sortie progressive des aides soit digeste pour tout le monde ». Une réunion est prévue au mois d'août pour faire le point sur les résultats de la stratégie adoptée, et si besoin la modifier. 

À lire aussi : Cafés-restaurants : l'accès aux aides sera assoupli pour la réouverture

Articles connexes