Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Le buffet | Comme à la maison

Le Buffet, à Chamarande, dans l'Essonne, porte bien son nom : de l'entrée au dessert, en passant par le fromage et les crêpes, tous les plats sont à volonté. Une recette qui fonctionne depuis quatorze ans.

Situé à deux pas du site touristique du domaine de Chamarande, en plein centre, Le Buffet est le seul restaurant de cette ville de 1 500 habitants. Sa devanture violine classée annonce le décor qu'offre la salle : murs en pierres, poutres au plafond et pavés de terre cuite habillent le sol de cette ancienne épicerie. Aux murs, Valérie et Christian Potage, les restaurateurs, accrochent les œuvres d'art d'artistes locaux.

Le Buffet

Au buffet des entrées froides, œufs durs « écalés à la main » côtoient un choix varié de crudités et de charcuteries. « L'été, les entrées fraîches marchent bien. L'hiver, nous faisons de la soupe maison, dès le mois de novembre, en fonction de la météo », explique la patronne. Côté plats, Le Buffet propose tous les jours une recette de poulet et deux autres viandes, ainsi que plusieurs accompagnements : des frites maison et des gratins de légumes. Pour les desserts, outre les mousses au chocolat et tartes, les clients peuvent commander des crêpes sucrées, réalisées en direct dans la salle de restauration. Il en est de même pour les crêpes au sarrasin salées, qui sont comprises dans la formule à volonté. « Nous nous sommes limités à trois choix de crêpes, complète, forestière et chèvre-miel, décrypte Valérie, sinon, il y a trop d'attente quand il y a du monde. » Pour Valérie et Christian Potage, l'avantage d'une restauration au buffet réside dans le fait qu' « il n'y a pas besoin de beaucoup de personnel ». Le couple emploie, en saison, une personne pour accueillir les clients et débarrasser les assiettes, qui s'empilent vite sur les tables. Une autre personne est chargée de réaliser les crêpes à la demande.

Valérie et Christian Potage

À la tête

Ils ont repris l'établissement il y a quatorze ans, après une reconversion professionnelle. « Nous étions prédestinés à faire ce métier », plaisante Valérie, à l'évocation de son patronyme.

Le couple revendique une cuisine traditionnelle, faite maison, et met en avant l'ambiance chaleureuse de son établissement : « Les gens nous disent souvent qu'ils ont l'impression d'être à la maison. » Si Christian s'occupe principalement de la cuisine, le matin, il a en revanche dû abandonné son rôle de crêpier pendant le service : « Je suis devenu allergique à la farine de sarrasin, c'est pas de chance… Maintenant, je suis un peu comme à la retraite. »

Valérie et Christian Potage

Valérie et Christian Potage

Carte sur table

- Places assises : 50 en salle + une vingtaine en terrasse

- Effectif : 3 en basse saison/ 4 en haute saison

- Ouverture : les midis du mardi au dimanche et les vendredis et samedis soirs. Ouvert les après-midi, pour les crêpes sucrées.

-Ticket moyen : 18,50 € le midi, 23,50 € les soirs et le week-end

- Seuil de rentabilité : 25 couverts

- Formule : 14,50 € en semaine et 19,50 € le week-end

- Vin au verre à 3,50 € et cidre à 3 €