Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Littérature | Cinq ouvrages récompensés lors du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême

Lundi 6 décembre, Stéphane Layani et Philippe Renard ont récompensé les lauréats de la 20e édition du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême. Cette année, avec l'association du Prix Rungis des Gourmets, ce sont cinq ouvrages qui l'emportent.

La 20e édition du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême s’est déroulée lundi 6 décembre. Elle a eu lieu durant le dernier jour de la Semaine des Cuisines du Monde organisée par Agora Expo au Réfectoire des Cordeliers, dans le 6e arrondissement parisien. Ce prix « met en lumière des livres qui parlent de cuisine, de produits, de terroirs et de l’histoire de la gastronomie française au travers de textes, de recettes et de photos de qualité ». 

Stéphane Layani et Philippe Renard, respectivement Président du Jury et du Prix, se sont chargés d’annoncer les lauréats. Le prix Spécial du Jury Pierre-Christian Taittinger récompense les ouvrages sur la base de la qualité de leurs photographies, mais également sur la mise en valeur des mets. Cette année, « Au Château du Clos de Vougeot – Bon appétit et large soif ! », de Stéphane Ory et Emmanuelle Jary, publié aux éditions Glénat remporte la victoire. Le livre met à l’honneur « 45 recettes qui ont ravi les festins, réunissant depuis près d'un siècle des passionnés de gastronomie et de vin, au Château du Clos de Vougeot ».

Le 20e Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême revient quant à lui à « Provence – Food trip ensoleillé en 100 recettes » de Catherine Roig publié aux éditions Hachette Cuisine. Élu à l’unanimité par les membres du jury, cet ouvrage « s’affirme comme un livre référence qui restera parmi les chefs d’œuvre de l’édition culinaire française ».

Ces prix sont décernés à des livres parlant de cuisine, de produits, de terroirs et de l’histoire de la gastronomie française.

Un nouveau prix et trois lauréats

Stéphane Layani n’est pas uniquement Président du Jury, il est également Président des Halles de Rungis. Cette année, il a décidé d’associer une nouvelle catégorie : le Prix Rungis des Gourmets. Cette nouvelle distinction récompense trois ouvrages « sélectionnés pour leur mise en valeur des produits par la littérature, les recettes, les récits, les dessins, les photos et l’alimentation durable ».

« Légumes », de Régis Marcon et édité aux éditions de La Martinière, remporte le Prix Spécial du Jury. Dans ce livre, le chef triplement étoilé dévoile ses recettes, au gré des saisons. 

« Basque – Une virée gastronomique entre mer et montagne » de Pascal Arcé et Louis-Laurent Grandadam, publié aux éditions de La Martinère reçoit le Prix Rungis de la Meilleure photographie culinaire grâce à la retranscription « des scènes de table, des gestes et des produits du Pays Basque ». 

Enfin, « Le Goût de Paris… et de la région Île-de-France » de Nathalie Helal et Sandrine Audegond publié aux Éditions Hachette Cuisine est primé par le Grand Prix Rungis des Gourmets. Cet ouvrage « permet de découvrir les trésors du goût que recèlent la capitale et sa région » et reste totalement dans le thème de l’événement puisqu’il met en avant le coeur historique de la gastronomie : les Halles de Paris, qui sont désormais, depuis 50 ans, le Marché International de Rungis. 

Articles connexes