Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

L'actualité en bref

Justice | Christophe Leroy condamné à deux ans de prison avec sursis pour travail dissimulé

Le chef cuisiner est accusé de travail dissimulé ainsi que de faux et usage de faux. Il devra verser une amende de 3.000 euros et 159.545 euros à l’Urssaf.

Christophe Leroy, le célèbre chef proche de la jet-set a été condamné par le tribunal correctionnel de Draguignan, mardi 14 septembre, à deux ans d’emprisonnement avec sursis pour travail dissimulé. Il a été relaxé du chef de banqueroute frauduleuse. Il devra payer une amende de 3.000 euros, mais également verser la somme de 159.545 euros à l’Urssaf. Il lui est également interdit de gérer une entreprise pendant dix ans.

Le chef cuisinier est accusé de ne pas avoir déclaré les salaires de ses employés à l’Urssaf, ou de les avoir minimisés, dans ses établissements de Saint-Tropez et Paris, entre 2013 et 2015.

5.110 euros de dommages et intérêts

Christophe Leroy a également été condamné pour faux et usage de faux pour avoir rédigé une attestation fictive. Se trouvant en plein redressement judiciaire, il avait adressé un courrier au mandataire judiciaire, certifiant que la situation était réglée avec un bailleur. Il devra donc verser 5.110 euros de dommages et intérêts à ce bailleur parisien.

Pour rappel, lors de son audience du 2 septembre, trois ans d’emprisonnement avec sursis avaient été requis à son encontre.  

Articles connexes