Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

Rooftop Maison nô | Chef au firmament

Au cœur de la Presqu'île, le Rooftop Maison Nô faisait parler les Lyonnais avant même son ouverture. Si la vue sur la ville a un charme indéniable, la carte du chef Édouard Deplus vaut le détour.

La réhabilitation de cette ancienne banque datant de 1881, se dressant sur la Presqu'île lyonnaise, qui a donné naissance à l'hôtel Maison Nô, a de quoi interpeller. Par son design (signé Rémi Bouhaniche) ou son œuvre unique s'étirant du sous-sol au dernier étage réalisé par 33 des meilleurs graffeurs et artistes lyonnais. Ou par la vue panoramique sur la ville, du dôme de l'opéra à la colline de Fourvière, qui s'offre aux clients du bien nommé restaurant Rooftop couronnant le dernier-né des hôtels quatre étoiles lyonnais. La carte du chef Édouard Deplus n'est pas en reste. « On a voulu faire quelque chose d'innovant, qui ne soit pas choquant pour autant mais qui reste toujours surprenant », décrit-il. Pour cela, le chef globe-trotter a misé sur le sourcing, le temps et le partage. Pari un peu fou, chaque recette nécessite de nombreuses heures de travail, plus de 24 pour la plupart : maturation des viandes, cuisson lente, fumage… On retrouve dans sa cuisine l'influence de ses expériences étrangères. Le résultat donne une carte atypique, composée de trois formats de plats, « tous conçus de manière à pouvoir être partagés », et où se mêlent street-food, comme les nuggets de canard confit ou les lobsters rollercoasters avec pain maison, et plats mijotés, tels les Australian short ribs et travers de porc « confits et fumés pendant cinq heures »

L'établissement

Activité : hôtel-restaurant

Adresse : 11, rue du Bât-d'Argent 69 001 Lyon

Chiffre d'affaires : NC

Places assises : 46 en salle et autant en terrasse

Effectif : 13 (6 en cuisine et 7 en salle)

Ouverture : 7 j/7, 12 h-14 h 30 et 16 h-22 h 30

Plat du jour : 18 €

Formule : 27 € entrée, plat, dessert

À la carte : une trentaine de plats

en plusieurs formats (S, M, L)

Brunch : samedi et dimanche de 12 h à 16 h, 38 €

Café : 2,50 €

1er prix vin au verre : 8 €

1er prix bouteille de vin : 24 € Cuvée

Eleivera, domaine Pintievera (Portugal)

Contact : 04 81 13 21 91

mail : hello@maisonno.com

www.maisonno.com

Facebook

Instagram

Édouard Deplus

À la tête

Il aura fallu un petit détour par le droit à Édouard Deplus avant d'arriver en cuisine. Mais après deux années de fac, il opte finalement pour l'Institut Bocuse. Après avoir travaillé pour quelques restaurants de la capitale (dont le Meurice), il s'envole pour l'Australie où il travaille auprès de chefs français au PM24 puis à la French Brasserie. « Mon séjour devait durer un an mais j'y suis resté cinq ans », raconte-t-il. Son retour en Europe passe par la Dama de Barcelone avant de se joindre à l'aventure Maison Nô.

S'il refuse d'étiqueter sa cuisine, il la décrit toutefois comme « simple et décomplexée », à quoi on pourrait ajouter métissée.