Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Equipement & Services

Alternatives | Chauffer sa terrasse autrement, c'est possible

Les terrasses chauffées vont être interdites d'ici à l'hiver 2021 : tempête ou nouvelle opportunité de faire évoluer son business ? À la faveur de l'actualité, nous vous proposons des pistes pour envisager plus sereinement l'exploitation de votre terrasse en hiver.

La terrasse des restaurants en hiver, épineux sujet depuis l'annonce à la fin juillet de la volonté du Gouvernement d'interdire le chauffage des espaces extérieurs. Pour autant, la saison hivernale approchant, l'heure est à l'anticipation.

Plusieurs solutions s'offrent aux restaurateurs : profiter du sursis accordé à leurs chaufferettes jusqu'à la fin de la saison ou imaginer d'ores et déjà une autre façon de recevoir en terrasse.

Quelques indicateurs pour commencer. Parmi les consommateurs, les points de vue des fumeurs et des non-fumeurs s'opposent clairement, les premiers étant peu enclins (38 % * à accepter la disparition des chauffages extérieurs, alors que les seconds seraient davantage prêts à en faire le deuil (23 % seulement s'opposent à la mesure). Sans privilégier une clientèle par rapport à une autre, ce fait doit être gardé à l'esprit. Car, chauffée ou non, la terrasse doit (et peut !) rester une source de chiffre d'affaires.

La terrasse peut rester chauffée l'hiver, grâce aux pellets de bois par exemple. 

Sortez la tenue d'hiver

Que vous décidiez ou non de vous passer dès maintenant d'un chauffage, « en hiver, la première chose à faire, c'est protéger sa terrasse », souligne Christophe Boullard, directeur commercial chez E-Terrasses, spécialiste de la couverture d'extérieurs. À savoir, couper le vent sur les côtés et empêcher le froid de tomber. Les possibilités d'installation sont nombreuses et dépendront de la configuration du lieu et des autorisations requises. Toute implantation sur le domaine public, que ce soit d'un parasol, de pare-vents ou d'une pergola, implique d'obtenir une autorisation d'occupation temporaire (AOT) auprès de la ville, chacune disposant de ses propres critères.

Si le local dépend d'une copropriété, des démarches auprès d'elle sont aussi à prévoir. Renseignez-vous donc avant de vous lancer dans un projet. Tout est ensuite question de détails, par exemple en équipant les assises d'une galette de chaise pour atténuer la sensation de froid, surtout sur le mobilier en métal. Le choix de l'ambiance lumineuse sera aussi déterminant pour séduire les clients lorsque les journées raccourciront.

Le cas du plaid

C'est bien sûr la première alternative à émerger pour réchauffer les clients. Mais en temps de Covid, est-ce raisonnable ? L'exigence sanitaire actuelle exige qu'une couverture ne soit pas utilisée par plus d'une personne. Ce qui implique un coût d'entretien non négligeable, entre constitution d'un stock suffisant et lavage quotidien. Mais, à bien y réfléchir, comment pouvait-il en être autrement auparavant ? Pour avoir envie de profiter d'un moment en terrasse en plein hiver en se réchauffant dans un plaid, le client ne peut-il pas exiger qu'il soit propre ? Cette question n'est pas insurmontable et peut donner lieu à une évolution des pratiques.


Le plaid implique, en temps de Covid, un coût d'entretien non négligeable. Mais comment pouvait-il en être autrement avant ? 

Pourquoi ne pas s'en servir également comme outil de communication en personnalisant les plaids à l'image de l'établissement ? Plusieurs fournisseurs comme Vega ou Chomette proposent des services de personnalisation pour leurs produits, mais il est aussi possible de s'adresser à des entreprises spécialisées.

NOTE* Source : Étude « Vers la fin des terrasses chauffées en France », Yougov, décembre 2019.

Articles connexes