Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Sélection Equipement & Services

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Cul Sec

Directrice de publicité | Cathleen Tabart

Votre café/restaurant fétiche ?

L’Escargot Montorgueil, au cœur du quartier des Halles, à deux pas de l’église Saint-Eustache.

• 

Une boisson et un lieu ?

Le vin, car je viens d'une famille de viticulteurs... Le lieu, la cave de mon grand-père où l'on débouche les bouteilles de vin, près des fûts.

• 

Votre expérience culinaire la plus marquante ?

Un matin à 6 h, j’ai été réveillée par d’agréables effluves épicés de clous de girofle, de baies de genièvre et d’herbes de Provence. Ma grand-mère m’a initiée ce jour-là à la préparation de la daube de sanglier au vin rouge que nous avons dégustée en famille le soir même. Un pur délice et de beaux souvenirs.

• 

Votre péché mignon le plus inavouable ?

Un plateau de fruits de mer, les pieds dans le sable.

• 

Ce qui vous porte sur les nerfs dans la profession ?

L’accueil peu chaleureux et convivial de ces restaurants dits à touristes, parce que cela entache l’image de la profession et de notre belle France.

• 

Votre dieu du CHR ?

Paul Bocuse, pour l’empire qu’il a créé et l’énergie qu’il a apportée à la profession.

• 

La dernière fois que vous vous êtes laissé emporter par l’ivresse ?

Avec des amis, lors d’une soirée à la maison où nous avons organisé un concours de cocktails. Un ami médecin a gagné le concours haut la main… impossible de nous secourir, l’ivresse était générale…