Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

La Tournée des Patrons

O'Bout du Pont / Fercé-sur-Sarthe (72) | Bistrot de vie

Déjeuner, se ravitailler, prendre un café, retirer un colis ou même des espèces.

L'objectif quand j'ai présenté le dossier, c'était de lancer un bistrot de vie, c'est-à-dire un lieu qui redonne vie au village. On est vraiment multi-casquettes, déclare Gwenaël Le Galèze, cogérante de l'établissement, en pleine activité depuis le mois de juin 2021. Avec son conjoint Philippe Le Galèze , ils « animent » les lieux, comme elle aime le dire. Inoccupé pendant deux ans, le café a précédemment abrité des restaurants, mais aussi une épicerie il y a une dizaine d'années. « Beaucoup de repreneurs et de restaurants se sont succédé ces dernières années ici, mais ça ne fonctionnait pas, explique-t-elle. C'est pourquoi on a opté pour le multiservice. » Pendant le premier confinement, le couple se met en quête d'une gérance dans les Pays de la Loire et tombe par hasard sur l'initiative « 1 000 cafés », qui les a mis en contact avec plusieurs mairies, dont celle de Fer-cé-sur-Sarthe. Alors qu'elle n'était pas attirée par la région, elle s'est finalement laissée surprendre. « On a trouvé l'endroit idéal et magnifique, les lieux ont un fort potentiel et l'appartement du dessus s'avère suffisamment grand pour accueillir mes enfants. On a postulé et on a été pris » , raconte la gérante. Situé entre les communes de Noyen et La Suze, leur bistrot de vie se distingue des traditionnels buffets ouvriers alentour. O'Bout du Pont propose une cuisine de type bistrot, à l'ardoise, avec deux entrées, deux plats et deux desserts qui changent chaque jour et sont soigneusement pensés et exécutés par le compagnon de Gwenaël Le Galèze, à partir de produits frais et locaux. Elle réalise de son côté tous les desserts maison. « Notre force réside dans le fait que l'on propose la cuisine que l'on aimerait nous-mêmes manger au restaurant », note-t-elle. Si financièrement ils peinent encore à se tenir à l'équilibre, les deux gérants sont confiants en l'avenir et planifient déjà concerts et soirées animées qui, ils l'espèrent, séduiront le plus grand nombre. « On va rester et s'accrocher, même si ce n'est pas le plus simple au niveau rentabilité, assure-t-elle . On aimerait bien que les gens se rendent compte que ce que l'on propose par rapport à la concurrence n'est pas cher et représente beaucoup de travail. »

Gwenaël Le Galèze

À la tête

Titulaire d'un diplôme en ressources humaines, Gwenaël Le Galèze a travaillé plusieurs années en entreprise dans le quartier de La Défense (92), d'où elle est originaire. À 24 ans, elle décide d'ouvrir une sandwicherie traiteur proposant des pâtes à emporter. Un concept qu'elle décline à Saint-Quentin-en-Yvelines (78) et qui l'occupera pendant sept ans. Mère de quatre enfants, décidée à leur offrir un cadre de vie loin de la capitale, elle part s'installer sur la côte Atlantique à Saint-Brévin-les-Pins (44), après avoir vendu son affaire. Elle travaille alors en tant qu'assistante dans l'entreprise de dépannage informatique de son ex-conjoint. Il y a six ans, elle crée avec son nouveau conjoint, Philippe Le Galèze, un food truck . À la tête d'un bar à vins et d'un restaurant à Versailles durant sept ans, ce dernier l'entraîne au début de l'année 2020 dans la réalisation d'un de ses rêves, l'ouverture d'un bistrot de village de proximité.

Nombre d'habitants : 628

Ouverture : janvier 2021

Carte sur table

- Horaires : mardi au jeudi 8 h - 19 h /vendredi et samedi 8 h - 21 h 30 minimum/ dimanche : 9 h - 13 h sauf si réservations

- Capacité d'accueil : 20

- Ticket moyen : 20 € (restaurant)/ jusqu'à 40 € (épicerie)

- Chiffre d'affaires (octobre 2021) : 7 000 €

- Effectif : 2

- Formule du jour (entrée-plat-dessert) : 16 €

- Prix café : 1,50 €

- Prix bière (25 cl) : 3,80 €

- Prix verre de vin (12 cl) : 2,50 €

Articles connexes