Covid-19

Equipement & Services

Food & Drinks

L'actualité en bref

La Tournée des Patrons

Vertueux

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Politique de cookies

Cul Sec

Portrait | Bertrand Halbwachs

Pour La Revue des Comptoirs, Bertrand Halbwachs, directeur de l’hôtel-restaurant Les Tourelles (80), répond à notre interview Cul Sec.

Votre café ou restaurant préféré ?

Cela dépend de mon humeur, mais je vais dire La Grenouillère d'Alexandre Gauthier, à La Madelaine-sous-Montreuil, dans le Pas-de-Calais.

Il y réalise une cuisine très recherchée et liée au territoire.

Une boisson et un lieu ?

Venise et le Spritz !

Votre dieu du CHR ?

Je n'en ai pas, mais il y a beaucoup de chefs que j'apprécie. Notamment Alexandre Gauthier, car c'est un artiste, un passionné et qui sait recevoir.

Ce qui vous porte sur les nerfs dans la profession ?

Le manque de passion. Je trouve qu'aujourd'hui il y a de plus en plus de personnes qui entrent dans ce métier sans qu'elles soient passionnées et qui, pour cette raison, ne le font pas bien.

Votre péché mignon ?

L'été, tout ce qui correspond aux légumes, au potager en général, ou bien les fraises de la Ferme du Muret à Quend, dans la Somme.

Votre dernière ivresse ?

Je pense que c'était avant la Covid, dans le restaurant Les Bancs publics (Paris, 19e).

Articles connexes